En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.59 PTS
-
5 297.0
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 229.96
-
DAX PTS
12 041.29
-
Dowjones PTS
25 679.90
-0.33 %
7 376.70
+0.00 %
1.116
-0.07 %

Vente d'un manoir à Beverly Hills acquis via la fraude 1MDB

| AFP | 313 | Aucun vote sur cette news
Les autorités américaines vont mettre en vente une luxueuse propriété qu'elles soupçonnent d'avoir été achetée par un financier malaisien avec de l'argent volé au fonds souverain 1MDB
Les autorités américaines vont mettre en vente une luxueuse propriété qu'elles soupçonnent d'avoir été achetée par un financier malaisien avec de l'argent volé au fonds souverain 1MDB ( MANAN VATSYAYANA / AFP/Archives )

Les autorités américaines vont mettre en vente une luxueuse propriété, d'une valeur de 39 millions de dollars (34,8 millions d'euros), qu'elles soupçonnent d'avoir été achetée par un financier malaisien avec de l'argent volé au fonds souverain 1MDB, selon des documents judiciaires.

Le Premier ministre malaisien Najib Razak et des complices sont accusés d'avoir utilisé pour des achats fastueux, allant de l'immobilier à des oeuvres d'art en passant par un yacht, l'argent qu'on leur reproche d'avoir détourné du fonds 1MDB, initialement créé pour permettre le développement de l'économie malaisienne.

Cerveau présumé de cette fraude, toujours en fuite, le financier Jho Low a été inculpé en Malaisie et aux Etats-Unis, qui cherchent à récupérer, dans le cadre d'une procédure au civil, les actifs dont ils présument qu'ils ont été acquis par le biais de cette fraude.

Parmi ces actifs se trouve un manoir situé à Beverly Hills, un quartier huppé de Los Angeles où habitent de nombreuses stars hollywoodiennes, qui aurait été acheté par M. Low en 2012 avec de l'argent volé.

Le département américain de la Justice, qui enquête sur un volet de l'affaire puisqu'une partie des fonds blanchis sont passés par les Etats-Unis, estime que 4,5 milliards de dollars au total ont été détournés du fonds.

Le bureau des procureurs et la holding de M. Low, propriétaire du manoir, se sont mis d'accord pour le vendre, selon des documents déposés vendredi devant un tribunal californien.

"Le bien risque de se détériorer et d'être endommagé, car il sera probablement inhabité tant que durera la procédure en cours, à moins qu'il ne soit vendu", indiquent ces documents. "Les frais d'entretien du bien sont excessifs et/ou disproportionnés par rapport à sa valeur marchande", ont-ils ajouté.

La procédure de saisie se poursuivra malgré l'accord de principe sur la vente de la propriété. Le produit de sa vente éventuelle sera mis sous séquestre sur un compte public jusqu'à ce que la procédure judiciaire prenne fin, selon les documents déposés.

Le porte-parole de M. Low s'est félicité de "l'effort mutuel pour préserver la valeur de la propriété tout en veillant à ce que les droits des propriétaires soient protégés et puissent être traités en temps voulu".

On ignore où se trouve actuellement M. Low, à la réputation bien établie de playboy de la jet-set. Il a nié tout acte répréhensible.

Ce vaste scandale, qui a éclaboussé jusqu'à la banque américaine Goldman Sachs, a largement contribué à la défaite électorale l'an passé de la coalition emmenée par Najik Razak, qui dirigeait la Malaisie depuis six décennies.

Le nouveau gouvernement malaisien a relancé les enquêtes classées sans suite sur cette affaire et s'est engagé à recouvrer l'argent volé.

Les Etats-Unis s'apprêtent à restituer environ 200 millions de dollars de fonds récupérés à la Malaisie, a rapporté Bloomberg News cette semaine.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 20/05/2019

Le nouveau capital de la société qui prend immédiatement effet s'élève à 2.356.672.158,50 euros, divisé en 428.485.847 actions au nominal de 5,50 euros entièrement libérées...

Publié le 20/05/2019

Les premières conséquences concrètes du décret anti-Huawei de Donald Trump se manifestent parmi les sociétés américaines, à commencer par Google (Alphabet).

Publié le 20/05/2019

LNA proposera à ses actionnaires la distribution d'un dividende de 0,38 euro par action...

Publié le 20/05/2019

Cet avion est le 12e A220 livré à Delta Air Lines depuis octobre 2018. L'entrée en service des A220 de Delta a débuté en février 2019. Airbus a livré son 1er avion, un A300B2, à Air France en…