5 526.04 PTS
+0.30 %
5 528.0
+0.35 %
SBF 120 PTS
4 412.60
+0.31 %
DAX PTS
13 272.79
+0.55 %
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

USA: Uber visé par une nouvelle enquête sur un logiciel espion

| AFP | 134 | Aucun vote sur cette news
Logo Uber, lors d'une conférence de presse à Taipei le 13 avril 2017
Logo Uber, lors d'une conférence de presse à Taipei le 13 avril 2017 ( SAM YEH / AFP/Archives )

Uber fait l'objet d'une nouvelle enquête aux Etats-Unis, les autorités soupçonnant cette fois le groupe d'avoir utilisé un logiciel pour espionner la concurrence, a indiqué vendredi Uber, confirmant une information du Wall Street Journal.

Ce programme, baptisé "Hell" ("enfer" en anglais) en interne, aurait servi jusqu'en 2016 à suivre les chauffeurs travaillant pour son concurrent Lyft, écrit le quotidien économique.

Uber "coopère avec l'enquête", a indiqué le groupe à l'AFP, confirmant que le programme n'était plus utilisé mais sans donner davantage de détails.

Selon le WSJ, qui cite des sources anonymes, "Uber créait des faux comptes clients chez Lyft, faisant ainsi croire à son système que des clients étaient à la recherche de chauffeurs". De cette façon, "Uber pouvait voir quels chauffeurs Lyft étaient à proximité et quels prix ceux-ci demandaient".

Le programme servait aussi à récolter des informations sur les chauffeurs travaillant pour les deux sociétés, de façon à pouvoir les inciter à quitter Lyft, a ajouté le journal.

L'enquête devra déterminer cela constituait une intrusion informatique illégale, a encore dit le WSJ.

Plus petit qu'Uber, Lyft est son principal concurrent aux Etats-Unis. Lyft bénéficie d'une bien meilleure image qu'Uber, englué dans divers scandales.

Uber fait déjà l'objet de plusieurs enquêtes, sur des soupçons de corruption ou d'utilisation d'un autre logiciel illégal qui servait aux chauffeurs à éviter les autorités dans les zones où Uber n'était pas autorisé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

La Commission a estimé un avantage fiscal datant de 1997 incompatible avec le droit européen...

Publié le 16/01/2018

Le niveau des 13.55 euros fait désormais office de résistance à court terme sur le titre dont les moyennes mobiles à 20 et 50 séances se retournent à la baisse. De son côté, le RSI s'enfonce…

Publié le 16/01/2018

Nombreuses emplettes...

CONTENUS SPONSORISÉS