5 319.17 PTS
-
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-
DAX PTS
12 993.73
-
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 376.17
-0.09 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

USA: Uber visé par une nouvelle enquête sur un logiciel espion

| AFP | 115 | Aucun vote sur cette news
Logo Uber, lors d'une conférence de presse à Taipei le 13 avril 2017
Logo Uber, lors d'une conférence de presse à Taipei le 13 avril 2017 ( SAM YEH / AFP/Archives )

Uber fait l'objet d'une nouvelle enquête aux Etats-Unis, les autorités soupçonnant cette fois le groupe d'avoir utilisé un logiciel pour espionner la concurrence, a indiqué vendredi Uber, confirmant une information du Wall Street Journal.

Ce programme, baptisé "Hell" ("enfer" en anglais) en interne, aurait servi jusqu'en 2016 à suivre les chauffeurs travaillant pour son concurrent Lyft, écrit le quotidien économique.

Uber "coopère avec l'enquête", a indiqué le groupe à l'AFP, confirmant que le programme n'était plus utilisé mais sans donner davantage de détails.

Selon le WSJ, qui cite des sources anonymes, "Uber créait des faux comptes clients chez Lyft, faisant ainsi croire à son système que des clients étaient à la recherche de chauffeurs". De cette façon, "Uber pouvait voir quels chauffeurs Lyft étaient à proximité et quels prix ceux-ci demandaient".

Le programme servait aussi à récolter des informations sur les chauffeurs travaillant pour les deux sociétés, de façon à pouvoir les inciter à quitter Lyft, a ajouté le journal.

L'enquête devra déterminer cela constituait une intrusion informatique illégale, a encore dit le WSJ.

Plus petit qu'Uber, Lyft est son principal concurrent aux Etats-Unis. Lyft bénéficie d'une bien meilleure image qu'Uber, englué dans divers scandales.

Uber fait déjà l'objet de plusieurs enquêtes, sur des soupçons de corruption ou d'utilisation d'un autre logiciel illégal qui servait aux chauffeurs à éviter les autorités dans les zones où Uber n'était pas autorisé.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Gennevilliers, le 17 novembre 2017, Communiqué de presse Réalisation définitive de la fusion-absorption par Prologue de sa filiale Imecom…

Publié le 17/11/2017

Les fluctuations d'activité rencontrées par le fret ferroviaire n'ont pour l'instant pas d'impact sur l'activité de la société...

Publié le 17/11/2017

L'actuel Directeur Général d'EuropaCorp Television, Thomas Anargyros, s'est porté acquéreur. La transaction ne comprend pas Taken...

Publié le 17/11/2017

Le centre, situé à proximité de la gare Montparnasse, dégage un loyer annuel de 690 kE...

Publié le 17/11/2017

Une stratégie de réorganisation structurelle dont la finalisation demeure sujette à l'approbation de l'extension des agréments de sa filiale de gestion monégasque par les autorités…

CONTENUS SPONSORISÉS