En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 370.95 PTS
-0.51 %
5 370.50
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 301.17
-0.45 %
DAX PTS
12 541.32
-0.16 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.06 %

USA: du maïs génétiquement modifié pour être plus nutritif

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
Des chercheurs américains ont modifié génétiquement du maïs afin qu'il produise un acide aminé contenu dans la viande
Des chercheurs américains ont modifié génétiquement du maïs afin qu'il produise un acide aminé contenu dans la viande ( JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives )

Des chercheurs américains sont parvenus à modifier génétiquement du maïs afin qu'il produise un acide aminé contenu dans la viande, ce qui pourrait augmenter la valeur nutritive de l'une des cultures les plus importantes au monde.

Ces chercheurs se sont servis de la bactérie Escherichia coli (E. coli) afin de l’insérer dans du maïs et produire de la méthionine, un nutriment crucial pour la santé de la peau, des ongles et des cheveux.

Cette découverte pourrait bénéficier à des millions de personnes dans les pays en développement, qui dépendent grandement du maïs et pourraient réduire les coûts liés à l'alimentation animale, selon cette étude publiée dans le journal des Actes de l'Académie nationale des Sciences (PNAS).

"Nous avons amélioré la valeur nutritive du maïs", s'est félicité Thomas Leustek, coauteur de cette étude et membre du département de biologie végétale de l'Université Rutgers.

"La plupart du maïs est utilisé pour l'alimentation animale, mais il manque de méthionine --un acide aminé clé-- et nous avons trouvé un moyen efficace de l'ajouter", s'est félicité le chercheur.

Le soufre contenu dans la méthionine "protège les cellules contre les polluants, ralentit le vieillissement cellulaire et est essentiel pour absorber le sélénium et le zinc", selon l'étude.

Pour l'alimentation du bétail, l'industrie dépense actuellement des milliards pour ajouter de la méthionine synthétique au maïs, qui n'en contient pas naturellement.

Mais il s'agit d'un "processus coûteux et énergivore", selon Joachim Messing, à la tête de l'Institut Waksman de microbiologie et coauteur de l'étude.

Selon celle-ci, la bactérie E. coli a provoqué une production de méthionine dans les feuilles de la plante, et la méthionine dans les grains de maïs a augmenté de 57%. Le processus n'a pas affecté la croissance des plantes.

Les scientifiques ont donné ce maïs génétiquement modifié à des poules. Ils en ont conclu qu'il était nutritif pour elles. "En principe, la technologie pourrait être rapidement déployée, dans quelques années", a assuré Thomas Leustek, soulignant toutefois que les réglementations en matière de technologies transgéniques pourraient constituer un obstacle au développement de ce processus.

Mais les chercheurs ont aussi découvert qu'il était possible de faire pousser du maïs contenant cet acide aminé sans le modifier génétiquement. Par exemple, en donnant aux plantes des nutriments riches en soufre, a-t-il expliqué, soulignant cependant que des travaux supplémentaires étaient nécessaires dans ce domaine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Les valeurs biotechnologiques devraient être entourées en bourse de Paris en ce début de semaine...

Publié le 23/07/2018

Nouvelle baisse du marché parisien en début de séance...

Publié le 23/07/2018

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) a annoncé samedi que Mike Manley a été désigné directeur général en lieu et place de Sergio Marchionne, dont l’état de santé s’est dégradé. Mike Manley…

Publié le 23/07/2018

Worldline gagne plus de 3% à 52,80 euros, soutenu par la publication de résultats semestriels solides et le gain d'un contrat auprès de Commerzbank. La société française spécialisée dans les…

Publié le 23/07/2018

Actualité chargée pour la SSII...