5 357.14 PTS
-
5 340.0
-1.10 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
-0.07 %
Nikkei PTS
22 506.23
-0.83 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

USA/Dieselgate: Fiat Chrysler peut vendre de nouveau certaines Jeep

| AFP | 163 | Aucun vote sur cette news
Fiat Chrysler peut de nouveau vendre les camionnettes à plateau (pickups) Ram 1500 et les SUV (4X4 de loisirs) Grand Cherokee de trois litres de cylindrée, année modèle 2017.
Fiat Chrysler peut de nouveau vendre les camionnettes à plateau (pickups) Ram 1500 et les SUV (4X4 de loisirs) Grand Cherokee de trois litres de cylindrée, année modèle 2017. ( MARCO BERTORELLO / AFP/Archives )

Fiat Chrysler a annoncé vendredi avoir reçu le feu vert des autorités américaines pour commercialiser à nouveau certains modèles de voitures diesel après avoir apporté des ajustements à leurs logiciels de contrôle des émissions polluantes.

Cette décision ne règle pas un autre contentieux entre le constructeur automobile et le département de la Justice (DoJ), qui l'a attaqué en justice en mai pour avoir installé sans autorisation dans des véhicules de 3 litres de cylindrée des logiciels permettant de respecter les normes de pollution lors des tests d'émissions mais de les dépasser une fois sur les routes.

Fiat Chrysler indique vendredi qu'il peut de nouveau vendre les camionnettes à plateau (pickups) Ram 1500 et les SUV (4X4 de loisirs) Grand Cherokee de trois litres de cylindrée, année modèle 2017.

Cette décision intervient après plusieurs mois de négociations avec l'agence fédérale de protection de l'environnement (EPA) et un régulateur de l'air californien (ARB), qui lui ont demandé d'actualiser et d'apporter quelques modifications aux logiciels.

"Les actualisations impliquent de modifier les calibrages des émissions mais sans changement des logiciels", explique Fiat Chrysler, ajoutant que ceci n'aura d'impact ni sur la performance des véhicules ni sur leurs économies de carburant.

"Les approbations annoncées aujourd'hui représentent un pas important vers la résolution des problèmes soulevés par l'EPA et l'ARB", s'est réjoui Sergio Marchionne, le PDG de Fiat Chrysler, cité dans le communiqué.

Le dirigeant a dit espérer que cette décision pourrait permettre de trouver une solution pour les modèles produits avant 2017.

"Nous avons hâte de bâtir sur ce progrès pour effectuer les actualisations nécessaires sur les logiciels de contrôle des émissions installés sur nos véhicules des années modèles antérieures" à 2017, avance-t-il.

Dans leur plainte de mai, les autorités américaines accusaient Fiat Chrysler d'avoir violé les lois sur la pollution de l'air en dissimulant l'existence d'un logiciel équipant 104.000 camionnettes à plateau Ram 1500 et Jeep Grand Cherokee années modèles 2014-2016.

Les véhicules équipés de ces auxiliaires d'émission rejettent, selon l'EPA, un niveau important d'oxyde d'azote (NOx), un gaz tenu pour responsable de nombreuses affections respiratoires.

Deux sources proches du dossier avaient indiqué à l'AFP que le chef d'accusation retenu dans leur plainte ne signifie pas pour autant que les autorités américaines accusent Fiat Chrysler d'avoir eu pour intention de tromper les consommateurs comme ce fut le cas pour Volkswagen. Le constructeur italo-américain n'aurait ainsi qu'omis d'indiquer aux autorités américaines la présence d'un tel logiciel sur les véhicules concernés.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Selon des sources citées par 'La Tribune' et 'Reuters', le numéro deux d'Airbus pourrait démissionner de son poste de directeur adjoint à l'issue d'un conseil d'administration se tenant jeudi…

Publié le 14/12/2017

Un nouveau contrat d'offre globale de services...

Publié le 14/12/2017

L'édition 2018 du CES de Las Vegas se tiendra du 9 au 12 janvier...

Publié le 14/12/2017

David Jones est nommé Senior Vice-président, Digital Business Unit, Thales, avec effet au 8 décembre...

Publié le 14/12/2017

iSee permet l'obtention de données d'imagerie de haute qualité...

CONTENUS SPONSORISÉS