5 349.30 PTS
-
5 377.5
+0.66 %
SBF 120 PTS
4 267.01
+0.00 %
DAX PTS
13 103.56
-
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

US / Eco : les spéculations vont bon train sur la présidence de la Fed

| Boursier | 39 | Aucun vote sur cette news

Donald Trump devrait lever le suspense sur le renouvellement ou non du mandat de Janet Yellen dans les semaines qui viennent. Il a notamment rencontré Kevin Warsh, un ancien gouverneur de la Réserve fédérale.

US / Eco : les spéculations vont bon train sur la présidence de la Fed
Credits Reuters

Les spéculations ont repris vendredi de plus belle au sujet d'un possible remplacement de Janet Yellen à la présidence de la Fed à l'occasion de la fin de son mandat en février prochain. Des informations de presse ont ainsi révélé que Donald Trump et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin ont rencontré jeudi l'ancien gouverneur de la Fed, Kevin Warsh, afin de discuter du rôle du président de la banque centrale américaine. Rien de précis n'a cependant filtré de cet entretien.

Le président américain Donald Trump a toutefois indiqué vendredi devant des journalistes à la Maison blanche qu'il se déciderait "dans deux, trois semaines" sur le renouvellement du poste de président de la Fed. "J'ai eu quatre réunions pour le (poste de) président de la Fed et je prendrai une décision dans deux ou trois semaines", a-t-il indiqué.

Le mandat de 4 ans de Janet Yellen, s'achève le 31 janvier prochain, et Donald Trump, qui l'a beaucoup critiquée pendant la campagne électorale, laisse planer le suspense au sujet de sa reconduction. Le président n'a pourtant pas non plus exclu de renommer Mme Yellen, dont il a récemment dit qu'il l'"aimait bien".

Kevin Warsh, un conservateur équilibré qui connaît bien la Fed

Les investisseurs ont plutôt bien accueilli les rumeurs d'une possible nomination de Kevin Warsh comme président de la Fed. Politiquement, il est conservateur, alors que Janet Yellen est proche des démocrates. Il est le gendre de l'homme d'affaires Ron Lauder, un proche du président Trump.

M. Warsh, 47 ans, a notamment travaillé à la Maison Blanche comme conseiller du président George W Bush. En tant qu'ancien gouverneur de la Fed, de 2006 à 2011, il était l'un des proches conseillers de Ben Bernanke, le président de l'époque, et connaît donc bien les arcanes de l'institution. Il est décrit comme une personnalité équilibrée, qui ne devrait pas remettre en question le cycle actuel de relèvement progressif des taux et de réduction du bilan de la Fed entamé par Mme Yellen.

Trois autres noms cités pour succéder à Janet Yellen

D'autres noms ont été cités pour piloter la Fed, dont celui de l'économiste de l'université de Stanford John Taylor, de l'actuel gouverneur de la Fed Jerome "Jay" Powell, et du conseiller économique en chef de la Maison Blanche Gary Cohn. Ce dernier serait désormais dans une position moins favorable, selon des proches du dossier.

En tout état de cause, la direction de la Fed va connaître des changements, après la démission surprise de son vice-président Stanley Fischer. Début septembre, ce dernier a fait savoir qu'il quitterait son poste dès le 13 octobre prochain "pour des raisons personnelles", alors que son mandat courait jusqu'en juin 2018.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Assystem a décidé d'étudier l'opportunité de participer, en sa qualité d'actionnaire à 39,24% d'Assystem Technologies Groupe, la branche rachetée par...

Publié le 18/12/2017

Thales et Gemalto ont signé un accord aux termes duquel Thales propose de racheter Gemalto pour 51 euros par actions, soit cinq euros de plus que le prix proposé la semaine dernière par Atos pour…

Publié le 18/12/2017

      Assystem étudie l'opportunité de participer à une levée de fonds propres par Assystem Technologies Groupe     Paris, le 18 décembre 2017, 8h00 -…

CONTENUS SPONSORISÉS