5 381.35 PTS
+0.24 %
5 376.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 291.41
+0.20 %
DAX PTS
13 027.87
+0.29 %
Dowjones PTS
23 163.04
+0.02 %
6 092.62
+0.00 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

US /Eco : la Fed affiche ses divisions sur le calendrier monétaire

| Boursier | 333 | Aucun vote sur cette news

Les Minutes de la dernière réunion de Fed mettent en lumière de nombreuses divisions entre les participants sur l'évolution de l'inflation et le futur calendrier monétaire.

US /Eco : la Fed affiche ses divisions sur le calendrier monétaire
Credits Reuters

Les membres de la Fed semblent plongés dans l'incertitude concernant la suite du calendrier monétaire à mettre en oeuvre outre-Atlantique. Les dernières Minutes de la Fed, publiées mercredi soir, ont ainsi mis en lumière de nombreuses divisions et des questionnements au sein du Comité monétaire de la Fed (FOMC).

Le récent ralentissement de l'inflation, ainsi que la publication de statistiques mitigées, incitent certains à prôner la prudence, tandis que d'autres estiment qu'il serait dangereux de reporter le processus de normalisation en cours.

La valorisation des marchés d'actions inquiète certains membres de la Fed

Ainsi, plusieurs participants du Comité se sont inquiétés du haut niveau actuel du prix des actions sur le marché boursier, entretenu par le bas niveau des taux, selon le compte-rendu de la réunion de la Fed des 13 at 14 juin.

La publication du rapport de la Fed n'a toutefois pas provoqué de bouleversements sur les places boursières mercredi soir. L'indice Dow Jones évoluait proche de l'équilibre après cette publication (-0,06%) tandis que le Nasdaq gagnait 0,5% et que le S&P 500 progressait de 0,1%. Les marchés obligataires étaient proches de leur niveau de lundi (mardi étant férié). Le rendement de l'emprunt d'Etat américain (T-Bond) à 10 ans s'affichait à 2,33%, contre 2,35% lundi.

Le 14 juin dernier, la Réserve fédérale avait relevé ses taux pour la 3ème fois en 6 mois, les portant dans une fourchette de 1% à 1,25%. Malgré des signes d'affaiblissement de l'inflation, la présidente de la Fed, Janet Yellen, avait alors indiqué qu'elle comptait relever encore une fois les taux cette année, estimant que le passage à vide de l'inflation serait sans doute temporaire. Elle avait aussi annoncé que la réduction du bilan de la Fed, gonflé à 4.500 milliards de dollars par trois programmes de "QE", commencerait avant la fin de cette année.

Désaccords sur l'inflation et sur le calendrier de réduction du bilan

La question de l'inflation divise les membres de la Fed, dont plusieurs craignent que cette atonie des prix ne persiste. Une majorité de participants au FOMC a toutefois estimé que la faiblesse de l'évolution des prix serait passagère, selon les Minutes.

Le calendrier de la réduction du bilan de la Fed est lui aussi débattu au sein de la Fed. Certains participants se sont dits favorables à commencer le processus "dans quelques mois", dès septembre. Mais d'autres préfèreraient attendre "plus tard dans l'année" pour mieux déterminer comment se portent l'activité économique et l'inflation.

Certains membres de la Fed se sont par ailleurs "dits inquiets" des niveaux de valorisation actuels sur les marchés boursiers. Derrière "le peu de volatilité des marchés", ils craignent que se cache "une accumulation de risques pour la stabilité financière". "Certains participants ont suggéré que la tolérance pour la prise de risque de la part des investisseurs est peut-être en train de contribuer au niveau élevé des prix des actifs", relève le rapport.

Janet Yellen attendue le 12 juillet devant le Congrès

Fin juin, lors d'interventions publiques, Janet Yellen et le vice-président de la Fed, Stanley Fischer, avaient tous deux évoqué ce sujet. Mme Yellen avait notamment estimé que les valorisations boursières étaient "assez élevées si l'on utilise les critères traditionnels de mesure que sont les multiples de capitalisation" (PER).

La prochaine réunion monétaire de la Fed se déroulera les 25 et 26 juillet prochains, mais les marchés ne s'attendent à un éventuel prochain relèvement qu'en septembre, voire en décembre. En attendant, les marchés prendront connaissance vendredi des chiffres de l'emploi en juin aux Etats-Unis, l'un des indicateurs les plus suivis pas la Fed.

Le consensus compilé par 'Bloomberg' table sur la création de 175.000 emplois le mois dernier, après 138.000 en mai, un chiffre qui avait déçu les investisseurs. Autre rendez-vous important à venir : mercredi prochain, le 12 juillet, Janet Yellen sera auditionnée devant la commission des services financiers de la chambre des représentants. Elle commentera le rapport semestriel de politique monétaire de la Fed, qui sera remis ce vendredi au Congrès.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Michelin reste vendeur de Michelin après la publication trimestrielle du pneumaticien marquée notamment par un fort effet mix-prix sur des volumes...

Publié le 20/10/2017

aufeminin a acquis 17,6% supplémentaire du capital de My Little Paris

Publié le 20/10/2017

Pernod-Ricard évolue sur des niveaux historiques en bourse de Paris, en hausse de 0,7% à 127,25 euros ce vendredi, toujours soutenu par un très bon...

Publié le 20/10/2017

Le concert constitué des frères Olivier et Martin Bouygues s'est renforcé au capital de Bouygues suite à une acquisition de titres hors marché...

Publié le 20/10/2017

Un gros potentiel

CONTENUS SPONSORISÉS