En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 857.93 PTS
-0.24 %
5 853.0
-0.31 %
SBF 120 PTS
4 610.40
-0.28 %
DAX PTS
13 147.56
-0.14 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+0. %
1.106
+0.06 %

United Airlines choisit Airbus pour remplacer des Boeing

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
La compagnie aérienne américaine United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 avions Airbus A321 XLR pour une valeur d'environ 6,5 milliards de dollars au prix catalogue afin de remplacer des Boeing
La compagnie aérienne américaine United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 avions Airbus A321 XLR pour une valeur d'environ 6,5 milliards de dollars au prix catalogue afin de remplacer des Boeing ( MIRA OBERMAN / AFP/Archives )

La compagnie aérienne United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 Airbus A321 XLR, un avion de capacité moyenne, afin de remplacer des Boeing vieillissants, infligeant ainsi un camouflet au constructeur aéronautique américain englué dans la crise du 737 MAX.

Ces avions, qui lui seront livrés à partir de 2024, vont remplacer sa flotte de Boeing 757-200 devant prochainement être retirés des programmes de vol, a précisé la compagnie américaine.

Cette commande est l'un des premiers revers commerciaux de la crise du Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis mi-mars après deux tragédies ayant fait au total 346 morts.

Occupé à obtenir la levée d'interdiction de vol frappant le MAX, Boeing a pris du retard dans le développement d'un nouvel avion pour concurrencer Airbus dans le segment de milieu de marché -- entre les moyen et les long-courriers -- occupé par l'A321XLR.

Trou dans la ligne de produits Boeing

United s'est tourné vers Airbus parce que Boeing ne dispose pas d'avion dans le segment de milieu de marché, a assuré à l'AFP une source proche du dossier sous couvert d'anonymat.

Des Boeing 737 Max 9 de la compagnie américaine United Airlines à l'aéroport de San Francisco, le 3 mai 2019 à Burlingame
Des Boeing 737 Max 9 de la compagnie américaine United Airlines à l'aéroport de San Francisco, le 3 mai 2019 à Burlingame ( JUSTIN SULLIVAN / Getty/AFP/Archives )

"Boeing ne propose actuellement aucun avion pouvant remplacer le 757", a dit cette source, ajoutant que des négociations entre Airbus et United ont démarré il y a "plusieurs mois".

Boeing a dû repousser à l'an prochain une éventuelle annonce de lancement du NMA (New Model Aircraft), un avion censé remplacer les 757 et 767 sur le milieu du marché ou "Middle of Market" (MoM).

L'avionneur a présenté récemment à différentes compagnies aériennes, dont United, des dessins de cet aéronef d'une capacité de 200 à 270 sièges, ont indiqué à l'AFP des sources industrielles. Il vise toujours l'année 2025 comme date d'entrée en service.

"Nous regarderons de près cet appareil", a déclaré mardi Andrew Nocella, le responsable commercial d'United, dont la flotte internationale est composée essentiellement de Boeing -- 757, 767, 777 et 787 Dreamliner --.

Contacté par l'AFP, Boeing, distancé désormais par Airbus aussi bien en termes de commandes que de livraisons, n'a pas répondu dans l'immédiat.

La compagnie aérienne United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 Airbus A321 XLR, un avion de capacité moyenne, afin de remplacer des Boeing vieillissants
La compagnie aérienne United Airlines a annoncé mardi avoir commandé 50 Airbus A321 XLR, un avion de capacité moyenne, afin de remplacer des Boeing vieillissants ( MANDEL NGAN / AFP/Archives )

L'A321XLR a été dévoilé en juin au salon du Bourget par Airbus. Il offre aux compagnies la possibilité d'ouvrir de nouvelles lignes long-courrier entre des villes secondaires avec un monocouloir, moins cher, plus facile à remplir et donc plus rentable.

United entend ainsi desservir des destinations européennes à partir de la cote-est, et notamment des aéroports de Newark, dans le New Jersey près de New York, et de Washington Dulles, la capitale fédérale.

L'A321XLR "va permettre à United d'explorer des destinations supplémentaires à desservir en Europe à partir de ses hubs de la cote est Newark/New York et Washington", a expliqué la compagnie.

L'A321XLR peut parcourir jusqu'à 8.700 km en 9 heures, grâce à des réservoirs plus importants, soit bien davantage que le Boeing 737 MAX, dont United est une des clientes, avec 14 exemplaires avant son immobilisation au sol.

Le prix de la commande passée à Airbus n'a pas été publié mais elle s'élèverait à près de 6,5 milliards de dollars au prix catalogue, a dit à l'AFP la source proche du dossier, mais le prix final devrait être bien plus bas parce que les avionneurs accordent traditionnellement d'importantes remises à leurs clients.

Airbus a décidé de ne plus publier ses prix catalogue à partir de 2019. Mais L'A321XLR est la version à très long rayon d'action de l'A321, dont la valeur à l'unité était de 129,5 millions de dollars au prix catalogue 2018.

United a par ailleurs décidé mardi de reporter de cinq ans la réception de ses premiers avions long-courriers Airbus A350.

Le groupe, qui avait passé commande de 45 A350-900 (jusqu'à 325 sièges) en 2017, a précisé qu'il prévoyait désormais de se faire livrer ces long-courriers qu'à partir de 2027 au lieu de 2022 comme indiqué précédemment.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/12/2019

EDF a fait état d'une baisse de 10,9% de sa production nucléaire en novembre 2019 à 29,1 TWh, en raison notamment d'un volume d'arrêts plus important...

Publié le 09/12/2019

Biophytis annonce le dépôt d'une demande d'Investigational New Drug (IND) auprès de la US Food and Drug Administration (FDA), qui si elle était...

Publié le 09/12/2019

Voltalia a annoncé la mise en service de sa centrale photovoltaïque de Talagard, sur la commune de Salon-de-Provence. " Située à moins de 50 kilomètres de notre pôle d'activité…

Publié le 09/12/2019

AB Science SA a publié trois résumés d'étude concernant le programme de développement préclinique de sa molécule AB8939 dans l'édition spéciale de la principale revue d'hématologie Blood,…

Publié le 09/12/2019

Air France-KLM a transporté en novembre 7,7 millions de passagers, un chiffre en hausse de 1,3%. Le trafic a progressé de 3,6% pour un coefficient d'occupation de 87,4%. Les compagnies Air France et…