En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 807.01 PTS
+0.44 %
4 809.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
3 809.47
+0.00 %
DAX PTS
10 891.79
-
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+0.00 %
1.140
-0.01 %

Une taxe sur les grandes entreprises pour aider les SDF votée à San Francisco

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Un homme fait la manche à San Francisco en Californie, le 28 juin 2016
Un homme fait la manche à San Francisco en Californie, le 28 juin 2016 ( Josh Edelson / AFP )

Les habitants de San Francisco aux Etats-Unis ont voté massivement mardi en faveur d'un impôt sur les grandes entreprises de la ville pour aider ses milliers de sans-abri, selon les résultats officiels mercredi, une taxe qui divise âprement certains patrons de la "tech".

La mesure, baptisée "Prop C", et approuvée par 60% des électeurs de la ville, doit rapporter selon ses promoteurs 250 à 300 millions de dollars pour financer l'aide aux SDF, un problème endémique dans cette cité de près de 900.000 habitants, où se trouvent notamment les sièges de Twitter, Uber, Airbnb, du groupe de "cloud" informatique Salesforce ou en encore des startups de paiement Stripe et Square.

Elle avait déclenché une vive querelle par Twitter et interviews interposés entre le patron de Salesforce Marc Benioff, fervent promoteur de la taxe, et celui de Twitter Jack Dorsey, également à la tête de Square, opposé à ce nouvel impôt, de même que Patrick Collison, dirigeant de Stripe.

Ce vote "signifie que les sans-abri auront un toit et l'aide dont ils ont besoin !", s'est réjoui Marc Benioff sur Twitter mercredi.

Les entreprises technologiques, qui versent à leurs employés des salaires très élevés, sont considérées comme largement responsables de la hausse démentielle des prix de l'immobilier et du coût de la vie à San Francisco ces dernières années.

La maire de la ville, London Breed, qui propose son propre plan de lutte contre la pauvreté, avait signifié son opposition à cette mesure.

Au-delà de San Francisco, c'est toute sa région, et particulièrement la Silicon Valley située à une cinquantaine de kilomètres plus au sud et qui abrite les sièges de Facebook, Apple, Google etc. qui est confrontée à l'explosion des prix de l'immobilier et à la crise du logement.

Le boom de la "tech" a également entraîné un accroissement considérable des embouteillages au sud et à l'est de San Francisco.

En Californie, comme dans d'autres Etats américains, une proposition de mesure ayant récolté suffisamment de signatures de citoyens peut-être soumise au vote des électeurs lors des jours de scrutin, comme mardi, jour des élections de mi-mandat.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

Alors que la Chambre des communes s’apprêtait à voter le projet de Brexit négocié entre Theresa May et l’Union européenne, la Bourse de Paris est repartie de l’avant,…

Publié le 16/01/2019

Vente-unique.com a enregistré sur l'exercice 2017-2018, clos fin septembre, un chiffre d’affaires de 87,2 millions d'euros, en hausse de 14%. " Compte tenu d’une très forte activité commerciale…

Publié le 16/01/2019

Nexity et Morning Coworking (Groupe BAP) ont annoncé leur rapprochement pour renforcer et développer leur place sur le marché du coworking. Le promoteur immobilier a pris une participation de 54%…

Publié le 16/01/2019

La Française de l’Energie a totalisé sur le 1er semestre 2018-2019 un chiffre d’affaires de 3,3 millions d'euros, en repli de 2%. " Comme prévu, l’installation à Avion de deux nouveaux…

Publié le 16/01/2019

Valneva a annoncé la signature d'un contrat de 59 millions de dollars avec le Département de la Défense américain pour la fourniture de son vaccin contre l'encéphalite japonaise IXIARO. Selon les…