5 520.56 PTS
-0.11 %
5 518.0
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 416.07
-0.10 %
DAX PTS
13 449.94
+0.12 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Une légère hausse du prix des journaux à l'étude pour sauver Presstalis

| AFP | 124 | Aucun vote sur cette news
ne augmentation exceptionnelle de
ne augmentation exceptionnelle de "quelques centimes" du prix de vente des journaux et périodiques est en discussion pour financer le sauvetage et la restructuration du distributeur Presstalis ( Jacques DEMARTHON / AFP/Archives )

Une augmentation exceptionnelle de "quelques centimes" du prix de vente des journaux et périodiques est en discussion pour financer le sauvetage et la restructuration du distributeur Presstalis, actuellement dans une très mauvaise passe, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

"L'idée serait de mettre les éditeurs de presse à contribution, en augmentant temporairement le prix de vente de leurs titres de quelques centimes, pour alimenter un fonds", a indiqué à l'AFP cette source, confirmant une information de la Correspondance de la presse.

Ce fonds financerait lui-même une restructuration de Presstalis, voire du système de distribution de la presse plus largement, explique cette source, qui s'est exprimée sous le couvert de l'anonymat. Il s'agit de trouver au bas mot plusieurs dizaines de millions d'euros, la Correspondance de la presse évoquant même la somme de 200 millions.

Presstalis (ex-NMPP) est le premier distributeur de la presse au numéro en France, et achemine 4.000 titres jusqu'à 25.000 points de vente sur tout le territoire.

Sauvé in extremis de la faillite fin 2012 par ses actionnaires éditeurs et l'Etat, moyennant plusieurs dizaines de millions d'euros d'argent public, et malgré une énième restructuration engagée en 2013, le groupe, qui a divisé depuis ses effectifs par deux en les ramenant à 1.200 personnes, reste confronté à des difficultés structurelles du fait de la baisse continuelle des ventes de la presse papier.

La nouvelle PDG de Presstalis, Michèle Benbunan, nommée fin 2017, doit présenter dans les semaines qui viennent les grands axes d'un plan stratégique pour redresser le groupe, qui a subi de lourdes pertes l'an dernier (évaluées à 15 millions d'euros par la Correspondance de la presse) et a été contraint de geler jusqu'à fin janvier une partie de ses paiements aux éditeurs de presse, pour combler un besoin de trésorerie de 37 millions d'euros.

Interrogée par l'AFP, la direction de Presstalis s'est refusée à tout commentaire sur ce dossier.

Le gouvernement suit l'affaire de près. Bercy et le ministère de la Culture ont confié en septembre une mission sur la distribution de la presse à l'ancien président de l'Autorité des marchés financiers, Gérard Rameix.

Selon une source gouvernementale, M. Rameix a remis son rapport, qui ne sera pas rendu public, et sa mission a été prolongée de plusieurs mois. En outre, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé qu'elle allait également confier une mission sur le même sujet à son ex-directeur de cabinet, Marc Schwartz.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

La solide séance de vendredi (+0,58%) a permis au CAC40 de s'affranchir quelque peu des 5...

Publié le 22/01/2018

Le groupe se renforce dans les maladies rares en mettant la main sur ce spinoff de Biogen...

Publié le 22/01/2018

Pour le broker, il est temps de se repositionner sur le titre

Publié le 22/01/2018

Suite au placement par Michelin, le 5 janvier 2018, d`obligations convertibles non-dilutives remboursables uniquement en numéraire et arrivant à...

Publié le 22/01/2018

Airbus Helicopters a livré en 2017 409 appareils et enregistré 335 commandes nettes. Parmi elles, 54 commandes ont été prises sur des appareils de la famille Super Puma et 19 sur H175. A fin 2017,…

CONTENUS SPONSORISÉS