En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 591.69 PTS
+0.20 %
5 523.00
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 424.76
+0.21 %
DAX PTS
12 313.16
+0.63 %
Dowjones PTS
26 597.05
-0.22 %
7 810.71
+1.26 %
1.116
+0.03 %

Une juge déclare illégale la reprise des forages offshore décidée par Trump

| AFP | 293 | Aucun vote sur cette news
La mer des Tchouktches à Shishmaref, en Alaska, en juillet 2015
La mer des Tchouktches à Shishmaref, en Alaska, en juillet 2015 ( Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Une juge fédérale américaine a déclaré illégale la levée par le président Donald Trump de l'interdiction des forages pétroliers et gaziers dans l'Atlantique et dans l'Arctique, décidée par son prédécesseur Barack Obama pour protéger l'environnement.

La levée de cette interdiction par M. Trump "est illégale, car elle outrepasse l'autorité du président", écrit la juge pour le district de l'Alaska Sharon Gleason dans son jugement rendu vendredi soir.

En conséquence, l'interdiction de forer au large de l'Alaska et des côtes Atlantiques "restera pleinement en vigueur jusqu'à son éventuelle abrogation par le Congrès", poursuit le jugement.

En 2015 et 2016, le président Barack Obama avait pris une série de décisions interdisant définitivement tout nouveau forage pétrolier dans les eaux américaines de l'océan Arctique au large de l'Alaska, y compris dans les mers de Beaufort et des Tchouktches, et dans 31 canyons sous-marins de l'Atlantique.

M. Obama avait agi en vertu d'une loi de 1953 donnant au président des Etats-Unis autorité pour protéger le plateau continental américain contre l'exploitation commerciale.

Mais en avril 2017, trois mois après sa prise de fonctions, le président Donald Trump avait décrété la levée des interdictions.

"Notre pays a la chance de disposer de ressources naturelles incroyables, dont beaucoup de pétrole offshore et des réserves de gaz naturel, mais le gouvernement fédéral a maintenu 94% de ces zones maritimes fermées à la prospection et à la production", s'était justifié M. Trump. "Cela prive notre pays de milliers et de milliers d'emplois et de milliards de dollars de richesses".

Plusieurs organisations de défense de l'environnement avaient aussitôt contesté en justice la décision du président Trump.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2019

es deux microcathéters ont rejoint le portefeuille de Guerbet à l'issue de l'acquisition d'Accurate...

Publié le 24/04/2019

Worldline annonce son chiffre d'affaires pour le premier trimestre de 2019...

Publié le 24/04/2019

L'annonce était plus ou moins attendue...

Publié le 24/04/2019

Guidance réitérée sur le chiffre d'affaires et l'Ebitda

Publié le 24/04/2019

Mersen a affiché un chiffre d’affaires consolidé pour le premier trimestre 2019 de 240 millions d’euros, en croissance de 8,4 % à périmètre et change constants. En tenant compte d’un effet…