En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Une exonération d'impôt en 2019 à l'étude pour les salariés à domicile

| AFP | 234 | Aucun vote sur cette news
Gérald Darmanin quitte l'Elysée le 11 juillet 2018
Gérald Darmanin quitte l'Elysée le 11 juillet 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le gouvernement réfléchit à exonérer d'impôt sur le revenu en 2019 les employés à domicile, afin de simplifier le passage au prélèvement à la source pour cette catégorie de salariés, a indiqué jeudi Bercy à l'AFP.

Le ministre des Comptes publics, "Gérald Darmanin, a demandé à l'administration fiscale d'explorer des pistes pour alléger au mieux la vie des 250.000 employés à domicile qui payent l'impôt sur le revenu", a expliqué un porte-parole du ministère.

La solution d'une exonération totale d'impôt en 2019 est "une simple piste de travail", a ajouté ce porte-parole, évoquant d'autres solutions, comme un étalement "sur une durée plus longue" du calendrier aujourd'hui prévu pour le paiement de l'impôt 2019.

Cette information, qui intervient une semaine après l'annonce d'un report d'un an du passage au prélèvement à la source pour cette catégorie de salariés, vient brouiller un peu plus le message de Bercy sur cette réforme aussi technique que controversée.

Si la piste de l'exonération était retenue, cela signifierait concrètement que les employés à domicile rémunérés par le biais de chèques emploi-service universel (Cesu) ou via la plate-forme Pajemploi, ne paieraient pas leurs impôts de 2019.

Cette catégorie de salariés, qui concerne l'aide aux personnes âgée, la garde d'enfant ou l'aide ménagère, serait en revanche redevable de l'impôt sur le revenu en 2020, comme l'ensemble des contribuables.

D'après Le Monde et Les Echos, qui ont révélé l'information, le coût d'une exonération sur un an serait "très limité" pour les finances publiques, de l'ordre de "quelques millions d'euros".

Mais une telle mesure serait juridiquement très risquée, en raison du principe dit d'égalité devant l'impôt, qui impose que tous les contribuables soient traités sur un pied d'égalité par l'administration fiscale.

Le prélèvement à la source consiste à collecter l'impôt sur le revenu lors du versement du salaire, et non plus un an après comme actuellement, pour ajuster automatiquement le niveau d'imposition aux variations de revenus.

Initialement, Bercy avait prévu que les employés à domicile soient prélevés à la source dès janvier 2019, comme tout le monde. Pour éviter aux particuliers-employeurs des calculs complexes, un système de déclaration "tout-en-un" doit être mis en place.

Mais la mise en place de cette plate-forme a pris du retard, menaçant de pagaille le passage à l'impôt à la source, ce qui a poussé Bercy à annoncer le 5 juillet un report d'un an de sa réforme pour les salariés concernés.

Cette solution, qui implique que les salariés à domicile payent un double impôt en 2020 (ceux de l'année en cours et ceux de 2019), n'a cependant pas mis un terme aux critiques, certains - au sein de même de la majorité - redoutant une "usine à gaz".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/07/2018

L'agence de notation Standard and Poor's a annoncé le 20 juillet 2018 avoir relevé la perspective de la dette souveraine de la Grèce, de "stable" à "positive" ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives…

Publié le 20/07/2018

La présidente de la commission des Lois Yaël Braun-Pivet (LREM) a décidé de convoquer la commission dans son ensemble samedi matin ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )Le bureau de la…

Publié le 20/07/2018

Capture de la vidéo filmée par un militant LFI montrant Alexandre Benalla maîtrisant violemment un manifestant le 1er-Mai à Paris ( Tahar Bouhafs / Tahar Bouhafs/AFP )Face à une crise sans…

Publié le 20/07/2018

Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale le 3 juillet 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )Edouard Philippe en a appelé vendredi depuis Valence à la "responsabilité" face à…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…