En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-
5 462.00
-
SBF 120 PTS
4 384.35
-
DAX PTS
12 350.82
-
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.23 %
1.174
-0.10 %

Une entreprise solaire norvégienne signe pour 2,5 mds d'euros en Iran

| AFP | 451 | Aucun vote sur cette news
Saga Energy, a signé un contrat portant sur un investissement de 2,5 milliards d'euros en Iran
Saga Energy, a signé un contrat portant sur un investissement de 2,5 milliards d'euros en Iran ( BORIS HORVAT / AFP/Archives )

Une entreprise norvégienne, Saga Energy, a signé mardi un contrat portant sur un investissement de 2,5 milliards d'euros en Iran pour la fourniture et l'installation de panneaux solaires destinés à produire 2 GW d'électricité dans ce pays, a constaté un journaliste de l'AFP.

"La Norvège est pleinement engagée en faveur" de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015 ayant permis l'ouverture de l'Iran aux investissements étrangers, a déclaré à l'AFP l'ambassadeur de Norvège, Lars Nordrum, en marge de la signature de l'accord, à sa résidence à Téhéran.

La signature du contrat a eu lieu quatre jours seulement après que le président américain Donald Trump eut annoncé son refus de certifier l'accord sur le nucléaire iranien, ouvrant une période de grande incertitude sur son sort.

Toutes les autres grandes puissances (Russie, Chine, France, Allemagne, Royaume-Uni) signataires de l'accord nucléaire avec l'Iran avaient dès vendredi unanimement pris sa défense.

Le contrat, signé entre Saga Energy et le groupe privé iranien Amin Energy Developpers, "est la preuve que nous prenons très au sérieux l'ouverture [de l'Iran], et nous verrons bientôt d'autres investissements" dans ce pays, a assuré M. Nordrum.

Selon ses promoteurs, le projet est soutenu par un consortium d'investisseurs européens, publics et privés, et par une garantie de l’État iranien.

Les 2,5 milliards d'euros nécessaires à sa réalisation doivent être investis sur cinq ans, et les panneaux solaires installés en plusieurs endroits du centre désertique de l'Iran.

"Nous espérons construire une usine en Iran pour produire les panneaux solaires de façon à créer aussi des emplois" locaux, a déclaré Gaute Steinkopf, directeur du développement de Saga Energy.

Nombre de compagnies européennes et asiatiques montrent un grand intérêt pour le marché iranien, encore largement vierge après des années d'isolement de l'Iran, pays de plus de 80 millions d'habitants avec une classe moyenne relativement importante.

- Sanctions bancaires -

Mais en dépit de la signature de l'accord sur le nucléaire iranien, qui a permis la suspension des sanctions économiques occidentales et onusiennes pesant contre l'Iran en échange de mesures prises par Téhéran pour garantir que le pays ne cherche pas à se doter de la bombe atomique, beaucoup d'investisseurs étrangers se montrent encore prudents voire frileux.

Washington maintient en effet de fortes sanctions contre l'Iran, notamment bancaires exposant à des risques pénaux et judiciaires importants les entreprises ayant des intérêts aux États-Unis.

Quelques entreprises ont néanmoins franchi le pas, parfois avec de gros contrats, comme dans le cas du groupe pétrolier français Total, qui a signé en juin un accord de 5 milliards de dollars pour l'exploitation d'un gisement de gaz, en association avec le groupe chinois CNPC.

Le groupe allemand Siemens, et les constructeurs automobiles français Peugeot-Citroën et Renault ont aussi de gros investissements dans le pays.

Mais la violente diatribe de M. Trump contre l'Iran vendredi et ses menaces de nouvelles sanctions ne sont pas de nature à faire baisser les inquiétudes des investisseurs.

Saga Energy est une jeune société pratiquement inconnue, fondée par des ingénieurs et des chefs de projets venus du secteur pétrolier (très important en Norvège) désireux de se reconvertir dans celui des énergies renouvelables.

"Nous sommes une petite compagnie dotée de partenaires puissants", a déclaré M. Steinkopf, en se vantant d'un partenariat avec le groupe taïwanais Delta Electronics, acteur important dans le domaine de l'énergie solaire qui lui aurait permis de mobiliser des capitaux importants en Europe.

Pour Rune Haalad, directeur de l'entreprise norvégienne, le climat iranien offre une chance pour la recherche.

"Pour supporter la chaleur [du désert], il faut de très bons panneaux solaires. C'est un défi énorme", dit-il, "nous voulons apprendre de cette expérience et espérons établir des liens entre une université ici et une autre en Norvège"

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…