5 568.37 PTS
-1.27 %
5 520.0
-1.23 %
SBF 120 PTS
4 442.90
-1.19 %
DAX PTS
12 985.69
-1.40 %
Dowjones PTS
24 834.41
-0.72 %
6 893.62
+0.00 %
Nikkei PTS
22 689.74
-1.18 %

Une commune du Cher veut produire et consommer sa propre électricité

| AFP | 318 | 5 par 1 internautes
Le projet de Marmagne allie panneaux solaires, gestion intelligente des consommations de courant et stockage grâce à des batteries
Le projet de Marmagne allie panneaux solaires, gestion intelligente des consommations de courant et stockage grâce à des batteries ( SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives )

La commune de Marmagne (Cher) veut produire et consommer sa propre électricité et a lancé mercredi un projet en ce sens qui allie panneaux solaires, gestion intelligente des consommations de courant et stockage grâce à des batteries.

Baptisé SmartMagne, ce projet, porté par cette commune rurale et par Omexom, filiale du groupe Vinci, veut profiter des récentes évolutions de la réglementation française qui permet des projets d'autoconsommation collective d'électricité, expliquent les partenaires du projet dans un communiqué.

L'objectif est d'"obtenir, à l'échelle d'un quartier, une adéquation entre la production d'énergie renouvelable et l'autoconsommation", opérationnelle "dès 2018", ajoutent-ils.

Des panneaux solaires permettront de produire du courant pour alimenter neuf bâtiments publics de la commune, 78 points d'éclairages publics, ainsi qu'au moins 61 logements dans un premier temps.

Une partie de l'électricité sera également injectée sur le réseau de distribution de courant.

Au total, 69% des besoins énergétiques publics seront couverts par l'autoconsommation de cette électricité produite localement.

Omexom a également prévu d'installer une capacité de stockage de courant de 100 kilowatts.

Pour gérer l'ensemble du système, une "combinaison d'algorithmes" va pouvoir calculer "à tout moment les flux d'électricité entrants et sortants", détaillent les partenaires.

La commune de quelque 2.000 habitants compte financer ce projet, un des premiers à utiliser les opportunités de la réglementation sur l'autoconsommation collective, par des fonds publics et privés, notamment des subventions, dont les montants n'ont pas été précisés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2018

aXigate, filiale de la Division Solutions pour les Etablissements Sanitaires et Médico-Sociaux du Groupe Pharmagest, a été retenue pour sa solution...

Publié le 23/05/2018

Le titre se retourne à la baisse sous les 161.4 euros, niveau qui contient les cours depuis le 19 avril dernier. Du côté des indicateurs techniques, la valeur enfonce sa moyenne mobile à 20…

Publié le 23/05/2018

Suite à la récente augmentation de capital...

Publié le 23/05/2018

TF1 a déposé auprès de l'AMF son projet d'offre publique d'achat sur les actions du Groupe Aufeminin qu'elle ne détient pas encore...

Publié le 23/05/2018

Emova Group, 1er réseau de vente de fleurs au détail sous les marques Monceau Fleurs, Happy, Au Nom de la Rose et Rapid Flore / Coeur de Fleurs,...