En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 866.87 PTS
+0.55 %
4 873.00
+0.73 %
SBF 120 PTS
3 883.98
+0.64 %
DAX PTS
11 118.12
+0.42 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.133
-0.39 %

Une bévue de première classe pour Cathay Pacific

| AFP | 309 | 4 par 1 internautes
Des internautes chanceux ont pu acheter à des tarifs imbattables des billets d'avion entre le Vietnam et l'Amérique du Nord
Des internautes chanceux ont pu acheter à des tarifs imbattables des billets d'avion entre le Vietnam et l'Amérique du Nord ( Anthony WALLACE / AFP/Archives )

Des dizaines de voyageurs pourront siroter du champagne dans les confortables fauteuils de première classe sur des vols Cathay Pacific sans casser leur tirelire, après que la compagnie aérienne a vendu par erreur des billets à prix bradés.

La compagnie aérienne a mis en vente sur son site internet, dans la nuit du Nouvel An, des billets de première classe et de classe affaire, pour des vols reliant le Vietnam et l'Amérique du Nord, à 670 dollars l'aller-retour, d'une valeur de 16.000 dollars en première classe et de 4.000 à 6.000 dollars en classe affaires.

Il a fallu deux jours à Cathay Pacific pour reconnaître publiquement son erreur, mercredi, indiquant que les acheteurs de ces billets auront malgré tout la chance de voyager à ce tarif exceptionnel.

"Nous avons fait une erreur mais nous avons hâte de vous accueillir à bord avec ces billets", a écrit la compagnie aérienne sur Twitter, faisant de cette erreur une "TRES bonne surprise +spéciale+ Jour de l'An".

Un porte-parole de Cathay a refusé de préciser à l'AFP combien de billets bradés avaient été vendus.

Wang Guanran, qui tient un blog dédié au voyage et écrit sous le pseudonyme "Dominicus" sur hktravelblog.com, a raconté qu'il travaillait très tôt le matin du 1er janvier, lorsqu'il a repéré, vers 05H00 à Hong Kong, que des sites internet alertaient sur des vols à des tarifs défiant tout concurrence.

En deux heures, et avant que la fonction de recherche du site internet ne cesse de fonctionner, il a pu se jeter sur cinq allers-retours en première classe entre le Vietnam et New-York pour 840 dollars chacun, et un vol en classe affaires pour 699 dollars.

"J'ai été très chanceux", a-t-il dit à l'AFP. "La plupart des gens à Hong Kong dormaient après le réveillon, ils ont totalement raté cela". Selon lui, ce sont surtout les Européens et Nord-Américains qui ont pu en profiter, car ils étaient encore éveillés.

'Améliorer leur image'

Si la compagnie avait refusé de faire voyager les passagers qui ont acheté ces billets, "les gens auraient achevé de détester Cathay, à cause du scandale des données", a commenté, interrogé par l'AFP, Regis Cheung, qui a acheté quatre allers-retours entre le Vietnam et New-York et Vancouver pour environ 800 euros chacun.

Cathay a été victime d'une gigantesque affaire de violation de données, admettant tardivement en octobre que 9,4 millions de ses passagers avaient été touchés. Les pirates ont mis la main sur des données personnelles comme les dates de naissance, les numéros de téléphones et de passeports.

Pour Regis Heung, "leur réponse les aide à améliorer leur image".

Ce n'est toutefois pas la première fois qu'une compagnie aérienne vend des billets à très bas prix par erreur. En 2014, Singapore Airlines a accepté d'honorer 400 billets de classe affaires vers l'Australie vendus au tarif de classe économique. En revanche, Air Canada est confronté à un recours en justice collectif pour avoir refusé d'honorer des billets vendus en 2015.

Cathay a achevé une difficile année 2018, enregistrant une perte de 33 millions de dollars au premier semestre, alors qu'elle doit faire face à la concurrence toujours plus féroce des prix plus bas des compagnies chinoises.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE Clermont-Ferrand, le 24 janvier 2019       COMPAGNIE GÉNÉRALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN     Jean-Dominique Senard devient Président de Renault et…

Publié le 24/01/2019

STMicroelectronics (+9,16% à 13,645 euros) domine aisément l’indice CAC 40 à la faveur de perspectives 2019 rassurantes. Le fabricant de semi-conducteurs anticipe en effet une accélération de…

Publié le 24/01/2019

Eurazeo annonce céder à AXA sa participation de 22 % au capital de Capzanine, société de gestion européenne indépendante spécialisée dans l’investissement privé. Cette transaction…

Publié le 24/01/2019

Tikehau Capital, groupe de gestion d’actifs alternatifs et d’investissement, a annoncé la cession de sa participation au capital de Spie batignolles, acteur majeur dans les métiers du bâtiment,…