En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 334.50
-2.89 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
25 409.36
-1.39 %
8 461.83
+0.3 %

Un rapport suggère des pistes pour féminiser les secteurs scientifiques

| AFP | 295 | 5 par 1 internautes
Chiara Corazza (g) directrice générale du Women's Forum le 30 mai 2019 avec Christine Lagarde (d), qui a depuis été nommée à la tête de la Banque centrale européenne
Chiara Corazza (g) directrice générale du Women's Forum le 30 mai 2019 avec Christine Lagarde (d), qui a depuis été nommée à la tête de la Banque centrale européenne ( RODRIGO ARANGUA / AFP/Archives )

Lutter contre les stéréotypes tout au long de l'éducation, développer des indicateurs de mixité dans les entreprises: un rapport de la directrice générale du Women's Forum publié mercredi propose des pistes au gouvernement pour renforcer la présence des femmes dans les sciences et les technologies.

Commandé par le gouvernement dans le cadre de la préparation du projet de loi sur l'émancipation économique des femmes, ce rapport rassemble 27 propositions pour favoriser la féminisation des secteurs des sciences, des technologies, de l'ingénierie et des mathématiques.

"Il est crucial (...) que les femmes aient les mêmes opportunités, les mêmes atouts, les mêmes expertises que les hommes pour faire face" aux défis de demain, commente Chiara Corazza, autrice du rapport et directrice générale du Women's Forum, une organisation qui vise à améliorer la représentativité des femmes dans les sphères du pouvoir.

Un certain nombre de propositions portent sur des actions à mener lors de l'enfance, car "tout se joue dès le plus âge": mettre en place des activités ludiques à l'école pour favoriser l'apprentissage du codage et de l'informatique ou créer une semaine des filles dans les sciences et technologies, avec présentation de femmes influentes dans ces domaines, font partie des recommandations.

D'autres mesures correspondent à des projets à réaliser pour les adolescentes, comme créer une plateforme numérique d'échanges entre les jeunes filles et les femmes travaillant dans les secteurs scientifiques.

Le rapport propose également d'instaurer des objectifs chiffrés dans les universités spécialisées dans ces domaines et de conditionner certaines incitations financières aux progrès réalisés.

"Le fait que les femmes désinvestissent les sciences, et par exemple le secteur du numérique, c'est un enjeu de développement économique autant qu'un enjeu d'égalité entre les femmes et les hommes", a souligné la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes/hommes, Marlène Schiappa, lors d'une conférence de presse de présentation du rapport mercredi.

"Si les femmes ne sont pas formées au +digital+, tous les secteurs très féminisés (...) passent à côté de la transition" numérique, a-t-elle ajouté.

Enfin, le rapport formule des propositions pour favoriser les carrières des femmes, comme le fait de développer des indicateurs de mixité dans les entreprises et administrations et d'imposer leur publication d'ici 2025 ou encore d'introduire un quota de 30% de femmes issues de carrières scientifiques dans les conseils d'administration.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…