En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-
5 068.00
-
SBF 120 PTS
4 054.92
-
DAX PTS
11 412.53
-
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
-0.89 %
1.133
+0.16 %

Nucléaire: Le Maire veut attendre que Flamanville soit achevé avant tout nouveau EPR

| AFP | 896 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition énergétique, le 25 octobre 2017 à l'Elysée
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire et Nicolas Hulot, alors ministre de la Transition énergétique, le 25 octobre 2017 à l'Elysée ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

Le ministre de l'Economie a préconisé jeudi d'attendre que le réacteur nucléaire de type EPR en construction à Flamanville (Manche) soit achevé avant de prendre la décision d'en bâtir d'autres, comme le recommande un rapport commandé par son ministère et celui de la Transition écologique.

"Est-ce qu'il faut construire de nouveaux EPR? Ce sera au président de la République et au Premier ministre de décider. Je rappelle qu'il y en a un qui est en construction. La sagesse recommande déjà d'attendre que l'EPR de Flamanville soit achevé avant de prendre des décisions", a déclaré Bruno Le Maire sur Radio Classique.

Le rapport confié à un ancien administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), Yannick d'Escatha et à un ex-délégué général à l'armement, Laurent Collet-Billo, plaide pour la construction d'un premier lot de six nouveaux EPR à compter de 2025, selon Les Echos qui en ont révélé les grandes lignes mercredi soir.

"Ce n'est pas un rapport qui décide de la politique du gouvernement. Ce rapport apporte des éléments d'information sur des choix qui seront faits d'ici la fin de l'année", a insisté le ministre.

Il a cité la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui doit définir le futur panachage énergétique de la France d'ici à 2028 et sur laquelle une concertation est en cours, pilotée par le ministère de la Transition écologique dont Nicolas Hulot vient de quitter la tête.

Ce dernier a qualifié, au jour de sa démission mardi, l'énergie atomique de "folie inutile économiquement, techniquement, dans laquelle on s'entête".

"Je considère que le nucléaire est un atout pour la France", a au contraire affirmé M. Le Maire jeudi, tout en assurant regretter le départ de M. Hulot.

C'est une énergie qui a un "coût compétitif, qui n'émet pas de CO2 et c'est la troisième filière industrielle française, c'est des centaines de milliers de salariés, d'ouvriers, de compétences, de savoir-faire", a résumé le ministre de l'Economie.

"Je ne crois pas qu'en France, il y ait une contestation fondamentale de l'atout que peut représenter le nucléaire à la fois pour les ménages et pour nos entreprises", a-t-il encore dit.

Le chantier de l'EPR de Flamanville a accusé de nombreux retards et son coût a plus que triplé par rapport au budget initial pour atteindre 10,9 milliards d'euros. Le chargement du combustible est prévu au quatrième trimestre 2019, alors qu'il était jusqu'alors officiellement attendu fin 2018, avait affirmé EDF dans un communiqué en juillet.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…