En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 847.53 PTS
-
4 816.00
-
SBF 120 PTS
3 868.16
-
DAX PTS
11 090.11
-0.41 %
Dowjones PTS
24 404.48
-1.22 %
6 646.81
-2.03 %
1.136
+0.02 %

Trump reproche au président de la Fed d'être "content" de relever les taux d'intérêt

| AFP | 604 | 1 par 1 internautes
Le président Donald Trump et Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) à la Maison Blanche, le 2 novembre 2017
Le président Donald Trump et Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) à la Maison Blanche, le 2 novembre 2017 ( SAUL LOEB / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump a renouvelé ses vives critiques vis-à-vis de la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et du président de la banque centrale, qu'il accuse d'être "content quand il fait grimper les taux d'intérêt".

"A chaque fois qu'on fait quelque chose de bien, il monte les taux d'intérêt", a déploré Donald Trump dans un entretien au Wall Street Journal, blâmant Jerome Powell qu'il a lui-même nommé à la tête de la Fed.

"C'est comme s'il était content de faire grimper les taux", tempête encore l'hôte de la Maison Blanche, rappelant que le président Obama "avait eu des taux zéro".

Depuis fin 2015, après presque dix ans de politique monétaire à taux quasi nuls pour soutenir une reprise poussive, la Fed a progressivement remonté les taux d'intérêts au jour le jour qui se situent actuellement entre 2% et 2,25%.

Pour éviter une résurgence de l'inflation et la surchauffe d'une économie hyper-stimulée par les coupes d'impôts de l'administration Trump, le Comité monétaire de la Fed prévoit de les réhausser encore une fois cette année d'un quart de point de pourcentage (0,25%) et sans doute trois fois l'année prochaine.

Mais pour Donald Trump qui se flatte d'avoir "une économie effervescente", la politique monétaire représente désormais "le plus gros risque", car selon lui "la Fed relève les taux trop vite".

La croissance américaine a atteint 4,2% en rythme annuel au 2e trimestre, son rythme le plus fort en quatre ans. Vendredi, le gouvernement publiera la 1ère estimation de l'expansion pour le 3e trimestre qui devrait être autour de 3,3%, selon les analystes.

Interrogé sur le fait de savoir s'il a des regrets d'avoir choisi Jerome Powell pour succéder à Janet Yellen à la tête de la banque centrale, M. Trump a répondu: "c'est trop tôt pour le dire, peut-être".

Pourrait-il renvoyer M. Powell ? "Je ne sais pas. Je dis seulement que je ne suis pas content de la Fed parce qu'Obama a eu des taux zéro", a répondu M. Trump qui depuis juillet sermonne de façon virulente la banque centrale, rompant avec la tradition de respect de l'indépendance de l'institution monétaire.

Il n'est pas clair s'il est possible pour le président des Etats-Unis de renvoyer un président de la banque centrale. La loi prévoit qu'un gouverneur de la banque centrale peut être renvoyé s'il y a "une cause". Cette disposition est censée s'appliquer aux gouverneurs qui sont nommés pour 14 ans tandis que le président de la Fed est nommé pour 4 ans en étant gouverneur pour 14 ans.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 Janvier 2019, 19h00   Cession à Azerion des dernières activités historiques de régie en Belgique, au Portugal et d'une participation en…

Publié le 22/01/2019

WISeKey et le Blockchain Research Institute signent un accord pour créer des Centres d'excellence de la Blockchain interconnectés à travers le monde L'accord a…

Publié le 22/01/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…

Publié le 22/01/2019

Paris, le 22 janvier 2019 - L'Assemblée générale mixte de Sodexo s'est tenue le 22 janvier 2019 à la Seine Musicale, à Boulogne-Billancourt, sous la présidence de Sophie…