En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.58 PTS
+1.07 %
5 448.0
+1.01 %
SBF 120 PTS
4 366.10
+0.91 %
DAX PTS
12 319.04
+0.82 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.00 %
7 490.32
+0.00 %
1.176
+0.77 %

Trump menace de se retirer de l'OMC en l'absence de progrès dans les réformes

| AFP | 295 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC
Le président américain Donald Trump s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC ( Nicholas Kamm / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump a menacé de retirer les Etats-Unis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) en cas d'absence de progrès dans les réformes.

Ses propos, tenus jeudi dans une interview à l'agence Bloomberg News, sont les derniers d'une série de critiques adressées aux institutions internationales, que les Etats-Unis ont contribué à mettre sur pied après la Seconde guerre mondiale.

"S'ils ne font pas de progrès, je me retirerai de l'OMC", a averti Trump en qualifiant l'accord portant création de l'organisation "du pire accord commercial jamais conclu".

Trump, qui s'en était déjà pris dans le passé aux organes de réglement des différends de l'OMC les accusant d'être défavorables aux Etats-Unis, a souligné que Washington avait "rarement gagné un recours" auprès de cette organisation bien que les choses aient commencé à changer l'an dernier.

"Au cours de l'année dernière, nous avons commencé à gagner beaucoup", a-t-il dit. "Vous savez pourquoi? Parce qu'ils savaient que si nous ne gagnions pas, je me retirerai", a-t-il poursuivi.

La Chine, engagée dans une guerre commerciale avec les Etats-Unis, a rejoint l'OMC en 2001, une adhésion qualifiée d"erreur" par le Représentant américain au Commerce Robert Lighthizer.

La menace de Trump intervient alors que son administration fait face à des pressions au sein de l'OMC de la part de ses partenaires commerciaux qui ont saisi l'organisation pour contester les nouveaux droits de douane imposés par Washington sur leurs importations.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

CAP GEMINI constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put M238S émis par…

Publié le 20/09/2018

Le SmartVision2 Premium de Kapsys

Publié le 20/09/2018

L’Union européenne hausse le ton face à Facebook. Vera Jourova, la commissaire européenne à la Consommation, a enjoint le groupe américain à se conformer rapidement aux règles de l’UE en…

Publié le 20/09/2018

Visiativ reste entouré pour la deuxième séance consécutive, toujours pénalisé par une publication intermédiaire jugée décevante par le marché...

Publié le 20/09/2018

Jean-Claude Biver, le président de la division montres de LVMH, a affirmé ce jour à l'agence Reuters qu'il renonçait, pour raisons de santé, à ses...