En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Trump joue l'apaisement après les frappes iraniennes

| Boursier | 232 | 5 par 1 internautes

Donald Trump intervient ce mercredi suite aux attaques iraniennes contre deux bases américaines en Irak...

Trump joue l'apaisement après les frappes iraniennes
Credits Reuters

Donald Trump intervient ce mercredi suite aux attaques iraniennes contre deux bases américaines en Irak. Le président américain confirme qu'il n'y a pas eu de victimes américaines ou de blessés, "une très bonne chose pour le monde entier". Il justifie par ailleurs une fois encore l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani. Téhéran a rappelons-le tiré une vingtaine de missiles balistiques depuis l'Iran contre deux bases militaires abritant des forces de la coalition menée par les USA. La télévision publique iranienne avait tout d'abord fait état de 80 morts.

Trump veut assurer par ailleurs que l'Iran n'aura jamais l'arme nucléaire, et menace de nouvelles sanctions. Il juge que le comportement iranien a trop duré et trop longtemps été toléré, et que ces jours sont désormais finis. Les USA entendent renforcer les sanctions contre le régime iranien afin de faire évoluer son attitude.

Le leader de la Maison blanche en appelle aux autres grandes puissances afin d'oeuvrer à un nouvel accord nucléaire avec l'Iran et d'adresser à Téhéran un message unifié et clair. Ainsi, selon lui, l'Europe, la Chine et la Russie doivent dénoncer l'accord sur le nucléaire conclu en 2015.

Le président américain estime également que les Etats-Unis et l'Iran devraient travailler ensemble sur des axes prioritaires communs tels que la lutte contre l'Etat islamique.

Trump se montre par ailleurs menaçant sur le plan militaire, décrivant "la taille et la précision" des missiles américains et la force de frappe de l'armée US...

Le président américain assure finalement des intentions... pacifiques des États-Unis, qui ne souhaitent pas utiliser leurs armes, la puissance économique demeurant la meilleure dissuasion.

Globalement, le discours de Trump semble assez apaisant pour convaincre Wall Street ce soir, puisque le Dow Jones accélère désormais et grimpe de 0,62% à 28.761 pts, contre une progression de 0,65% du S&P500 à 3.258 pts et un rebond de 0,70% du Nasdaq à 9.132 pts. La cote américaine se rapprochait de l'équilibre avant les déclarations du président américain.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...