En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 799.16 PTS
-0.24 %
4 796.50
-0.29 %
SBF 120 PTS
3 821.95
-0.28 %
DAX PTS
10 872.56
-0.54 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.140
+0.04 %

Trump et Xi redisent leur volonté de parvenir à un accord commercial

| AFP | 321 | Aucun vote sur cette news
Xi Jinping et Donald Trump le 9 novembre 2017 à Pékin
Xi Jinping et Donald Trump le 9 novembre 2017 à Pékin ( FRED DUFOUR / AFP/Archives )

Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping ont réitéré samedi, lors d'un échange téléphonique, leur volonté de trouver une issue négociée à leur guerre commerciale, près d'un mois après s'être mis d'accord sur une trêve.

Le milliardaire républicain a été le premier à révéler, dans un tweet, avoir eu "un long et très bon coup de fil" avec son homologue chinois.

"On avance bien vers un accord. Si on y arrive, il sera très large et couvrira tous les domaines et tous les contentieux. On fait de grands progrès", a-t-il commenté.

Les deux dirigeants veulent "des progrès continus" dans les relations bilatérales, a ensuite fait savoir le président Xi cité par l'agence d'Etat Xinhua.

Sur le front commercial, il a exprimé l'espoir que chaque camp fasse une partie du chemin pour trouver un accord bénéfique pour les deux pays, et le monde entier, "aussi vite que possible".

Le président chinois a également souligné que 2019 marquerait le 40e anniversaire du rétablissement des relations entre son pays et les Etats-Unis et a répété sa volonté de "travailler" avec son partenaire américain dans les domaines économique, culturel mais aussi diplomatique.

Il a ainsi rappelé que Pékin "encourageait et soutenait" les discussions entre Washington et la Corée du Nord et espéré qu'elles aboutiraient à "un résultat positif".

Washington et Pyongyang sont engagés dans des discussions sur un accord de dénucléarisation de la péninsule coréenne, qui semblent toutefois bloquées même si M. Trump envisage de revoir en tête-à-tête le dirigeant du régime reclus début 2019.

L'"ami" Xi

Donald Trump avait opéré un rapprochement notable avec Pékin et son "ami" Xi Jinping au début de son mandat, mais les relations bilatérales ont depuis été marquées par quelques hauts et de nombreux bas.

Les deux pays se sont livré une guerre commerciale sans merci avec une surenchère sur les droits de douane, mais leurs dirigeants sont parvenus début décembre, en marge du sommet du G20 à Buenos Aires, à s'entendre sur une trêve pour laisser une chance à la négociation.

Les échanges Chine - Etats-Unis
Les échanges Chine - Etats-Unis ( Gal ROMA / AFP )

Xi Jinping a obtenu un délai de 90 jours, jusqu'au 1er mars, pour l'entrée en vigueur de nouveaux droits de douane punitifs aux Etats-Unis sur les produits chinois.

En contrepartie, la Chine a notamment annoncé qu'elle suspendrait le 1er janvier, pour trois mois, les surtaxes douanières imposées aux voitures et pièces automobiles importées des Etats-Unis, et a passé plusieurs grosses commandes de soja américain.

Le 21 décembre, les deux pays avaient déjà eu un échange téléphonique au niveau de ministres adjoints pour faire avancer ces discussions.

Selon l'agence Bloomberg, une délégation américaine, menée par le représentant adjoint pour le Commerce Jeffrey Gerrish, se rendra à Pékin pendant la deuxième semaine de janvier pour poursuivre les négociations.

Les Etats-Unis reprochent à Pékin ses excédents commerciaux, mais aussi de ne pas respecter les droits sur la propriété intellectuelle et de se livrer à de l'espionnage économique.

Le 20 décembre, malgré la trêve commerciale, la justice américaine avait inculpé deux Chinois accusés d'avoir mené des attaques informatiques contre douze pays pour le compte du gouvernement chinois.

Aucun pays ne représente "une menace aussi lourde et sur un temps aussi long" que la Chine, avait alors déclaré le directeur du FBI Christopher Wray. La diplomatie chinoise avait dénoncé des accusations montées de toutes pièces.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Airbus a annoncé hier soir le début des travaux de construction de la chaîne d’assemblage A220 aux États-Unis. Cette chaîne d’assemblage permettra de répondre à la demande des États-Unis…

Publié le 17/01/2019

Le titre se retourne à la baisse après un nouvel échec sous sa moyenne mobile à 50 séances, négativement orientée, tandis que le RSI repasse sous les 50. Sous 20.44 euros, une poursuite de la…

Publié le 17/01/2019

Argan vient de publier des résultats en nette hausse pour son exercice 2018. Ainsi, la foncière spécialisée en développement et location d’entrepôts premium a dévoilé un résultat net de…

Publié le 17/01/2019

La page Carlos Ghosn devrait bientôt être tournée chez Renault. Bruno Le Maire a annoncé hier soir sur LCI que le gouvernement français avait lancé le processus destiné à remplacer le PDG de…

Publié le 17/01/2019

Hier soir, la biotech française Nanobiotix a révélé son intention de s'introduire à la Bourse de New York. Elle a soumis, confidentiellement un projet de document d'enregistrement (Form F-1)…