En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 945.25 PTS
+0.33 %
5 946.50
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 695.59
+0.45 %
DAX PTS
13 351.30
+0.21 %
Dow Jones PTS
28 722.85
+0.66 %
9 090.93
+0. %
1.100
-0.19 %

Trump et Liu signent l'accord de phase 1 sino-américain

| Boursier | 202 | Aucun vote sur cette news

Donald Trump et le vice-Premier ministre chinois Liu He signent donc ce jour à Washington l'accord commercial partiel de phase 1...

Trump et Liu signent l'accord de phase 1 sino-américain
Credits Reuters

Donald Trump et le vice-Premier ministre chinois Liu He ont donc signé mercredi à Washington l'accord commercial partiel de phase 1, décrit comme "très important et complet" par le président américain. Il s'agit notamment de soutenir les industriels et agriculteurs américains, ainsi que les fournisseurs de service, mais aussi de protéger les innovateurs.

Le coeur de l'accord est l'engagement pris par Pékin d'acheter au cours des deux prochaines années au moins 200 milliards de dollars de biens et services américains de plus qu'en 2017, année pendant laquelle ces achats avaient totalisé 186 milliards de dollars. Donald Trump a précisé que la Chine promettait d'augmenter ses achats de produits agricoles américains de 50 Mds$.

"Aujourd'hui, nous franchissons une étape décisive (...) en vue d'un avenir de commerce juste et réciproque avec la Chine", a lancé Trump. "Ensemble, nous corrigeons les erreurs du passé et offrons un avenir de justice et de sécurité économique aux travailleurs, aux agriculteurs américains et à leurs familles", a déclaré Donald Trump lors de la cérémonie de signature à la Maison blanche.

Dans une lettre transmise à Trump par Liu He, le président chinois Xi Jinping s'est félicité pour sa part de voir que les deux pays sont capables de surmonter leurs divergences par le dialogue et dit espérer rester en contact étroit avec son homologue américain.

Cette signature constitue l'aboutissement de plusieurs mois de rudes négociations et marque donc une trêve dans l'affrontement commercial auquel se livrent les deux superpuissances depuis près de deux ans. Trump envisage désormais de se rendre à Pékin afin de négocier la prochaine phase.

Le taquin secrétaire américain au Trésor Steve Mnuchin, qui avait déjà semé le trouble hier, en a tout de même 'rajouté une couche' ce mercredi en indiquant que Washington serait prêt à augmenter les tarifs douaniers si la Chine se refusait à respecter l'accord commercial... Le Global Times chinois met pour sa part en doute le lancement rapide des pourparlers commerciaux de phase 2...

Lawrence Kudlow, conseiller économique de la Maison blanche, se montre un peu plus positif et estime que l'accord de phase 1 devrait booster de 0,5% le PIB américain. Il indique que les tarifs douaniers maintenus doivent permettre de s'assurer que la Chine tienne ses engagements de phase 1 et que la phase 2 progresse. "Je me fiche de savoir de quel côté vous vous trouvez, c'est un accord historique", a synthétisé Kudlow.

Les droits de douane US levés seulement après la signature de la Phase 2

L'accord de Phase 1 a également entériné l'annulation des droits de douane que Washington comptait imposer sur les téléphones et ordinateurs portables et les jouets chinois, et réduit de moitié, à 7,5%, les droits de douane sur 120 milliards de dollars d'autres produits chinois importés aux Etats-Unis, dont les télévisions à écran plat, les casques Bluetooth et les chaussures.

Il reste cependant encore des droits de douane de 25% sur 250 milliards de dollars de produits industriels chinois et de composants utilisés par les industriels américains.

Donald Trump a promis de lever "tous les droits de douane" dès qu'un accord de phase 2 serait conclu avec Pékin, ajoutant ne pas s'attendre à un accord de "phase 3".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/01/2020

Le groupement composé d’Icade Promotion et du Groupe DUVAL a été désigné lauréat de l’appel à opérateurs pour l’aménagement du secteur Courbet-Cerdan-République situé au centre-ville…

Publié le 29/01/2020

A compter du 28 Janvier, Denis Le Vot est nommé directeur régions, commerce et marketing pour le groupe Renault et membre du Comité Exécutif groupe (CEG). Il sera rattaché à Clotilde Delbos,…

Publié le 29/01/2020

Santander (+3,75% à 3,684 euros) a pris la tête de l’indice espagnol Ibex grâce à des résultats meilleurs que prévu, mais surtout à un ratio de solvabilité plus solide qu’anticipé. En…

Publié le 29/01/2020

La publication des ventes annuelles de LVMH semble plonger les investisseurs dans l'expectative. En repli de près de 2% en début de séance, le titre a en effet rapidement rebondi de plus de 2%.…

Publié le 29/01/2020

Les jours d'Isabelle Kocher à la tête d'Engie semblent bel et bien comptés...