En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
+0.01 %

Trump dézingue Powell qui, "comme d'habitude, n'a rien fait"

| Boursier | 220 | Aucun vote sur cette news

La réaction de Donald Trump à l'intervention de Jerome Powell a été plutôt franche

Trump dézingue Powell qui, "comme d'habitude, n'a rien fait"
Credits Reuters

La réaction de Donald Trump à l'intervention de Jerome Powell a été plutôt franche et immédiate ce vendredi. "Comme d'habitude, la Fed n'a RIEN fait! Il est incroyable qu'ils puissent 'parler' sans savoir ou demander ce que je fais, ce qui sera annoncé rapidement. Nous avons un dollar très fort et une Fed très faible. Je travaillerai 'brillamment' avec les deux, et les États-Unis s'en porteront très bien. Ma seule question est, qui est notre plus grand ennemi, Jay Powel (ndlr : submergé par l'émotion, Trump a retiré un 'l' à Powell) ou le Président Xi?"

Jerome Powell, le patron de la Banque centrale américaine, s'est pourtant montré rassurant ce vendredi, à l'occasion de son intervention tant attendue dans le cadre du symposium de Jackson Hole. Le leader de la Fed a assuré que la Banque se tenait prête à fournir éventuellement plus de stimulus à l'économie américaine, dans l'hypothèse où surviendrait un ralentissement global, aggravé durant les semaines récentes par les tensions géopolitiques et les incertitudes commerciales.

Powell affirme que la Fed agira comme il se doit afin de soutenir l'expansion économique. La Banque étudie ainsi précautionneusement les nouveaux développements. Le ralentissement de la croissance mondiale, les incertitudes liées aux affrontements commerciaux et le bas niveau d'inflation pèsent sur les perspectives. Le patron de la Réserve Fédérale manie donc prudemment la nuance, évitant de faire clairement entendre qu'un cycle de baisse des taux pourrait suivre, mais réaffirmant tout de même son soutien face aux risques accrus et aux incertitudes économiques et géopolitiques.

Powell, qui constate que l'inflation se rapproche de son objectif, relève les turbulences économiques sans toutefois donner d'indices clairs sur la stratégie à moyen terme de la Fed. La Banque agira "de manière appropriée", selon les termes de son président, qui admet la détérioration globale de la croissance mais estime que les États-Unis demeurent dans une position favorable, malgré des risques "significatifs".

Selon l'outil FedWatch du CME Group, il est désormais assuré que la Fed procède à une nouvelle baisse des taux, qui devrait être d'un quart de point (99,6% de 'proba'). La Banque réduirait alors la fourchette à 1,75-2% le 18 septembre à l'issue de sa réunion. Avant les dernières nouvelles de Chine, l'outil FedWatch donnait ce jour une probabilité de 11% à un statu quo. Cette hypothèse est maintenant exclue, alors que celle d'une baisse d'un demi-point fait son apparition (0,4% de chances...).

Donald Trump avait mis un dernier coup de pression sur la Fed il y a quelques instants sur Twitter, juste avant l'intervention de Powell à Jackson Hole. "Maintenant la Fed peut montrer son matos!", avait fort poétiquement lancé le président américain, alors même que Pékin venait de dévoiler de nouvelles représailles commerciales contre Washington portant sur 75 milliards de dollars de marchandises.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...

Publié le 20/09/2019

Advicenne, une société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour maladies orphelines,...

Publié le 20/09/2019

Au 1er semestre 2019, Alpha MOS a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 2...

Publié le 20/09/2019

Les Nouveaux Constructeurs communique aujourd'hui ses résultats du 1er semestre 2019...

Publié le 20/09/2019

Advicenne a annoncé l'acceptation de huit posters portant sur son produit phare pour la présentation lors des conférences internationales de référence dans le domaine de la néphrologie au cours…