5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Trois prétendants à la reprise d'activités d'Air Berlin

| AFP | 151 | Aucun vote sur cette news
Un avion de la compagnie Air Berlin sur le tarmac de l'aéroport de Berlin le 15 août 2017
Un avion de la compagnie Air Berlin sur le tarmac de l'aéroport de Berlin le 15 août 2017 ( Odd ANDERSEN / AFP/Archives )

La compagnie allemande en crise Air Berlin est en contact avec trois prétendants à la reprise de certaines de ses activités mais tous les emplois ne pourront pas être sauvés, a prévenu jeudi son patron.

"En plus de Lufthansa, nous sommes en contact avec deux autres intéressés provenant du transport aérien", a déclaré Thomas Winkelmann dans un entretien avec le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) paru jeudi, sans donner de noms.

Le britannique Easyjet et Condor, compagnie allemande appartenant au groupe de tourisme britannique Thomas Cook, sont cités par plusieurs médias.

M. Winkelmann, à la tête de la deuxième compagnie aérienne allemande depuis le mois de mai seulement, compte sur des accords avec des prétendants en septembre, selon le FAZ.

Toutes les entreprises avec lesquelles Air Berlin est en contact depuis des semaines, soit avant le déclenchement mardi d'une procédure d'insolvabilité, sont "sérieuses sur le plan financier et suffisamment grosses en terme de volume pour offrir à Air Berlin un avenir sûr, et seraient par ailleurs intéressées par une poursuite des opérations depuis l'Allemagne", a expliqué le patron.

M. Winkelmann, très présent dans la presse du jour, s'est voulu rassurant concernant le sort des quelque 8.000 employés de la compagnie. "Je pense atteindre mon but malgré la procédure d'insolvabilité et garantir une grande partie des emplois", a-t-il déclaré au journal Die Zeit.

Selon le FAZ, il a également dit lors d'une réunion du personnel que "tous les emplois ne pourront pas être sauvés" par les accords escomptés avec des prétendants.

Lâchée par son plus grand actionnaire Etihad, qui la maintenait depuis des années à flot, Air Berlin avait annoncé mardi le lancement d'une procédure d'insolvabilité mais indiqué que ses avions continueraient à voler, alors que des discussions ont lieu avec plusieurs repreneurs éventuels et que le gouvernement allemand lui a offert un sursis de trois mois avec l'octroi d'un prêt-relais de 150 millions d'euros.

Le géant de l'aérien Lufthansa avait dit dans la foulée être sur les rangs pour racheter une partie des activités de son cadet.

L'intervention du gouvernement fédéral pour éviter que les avions d'Air Berlin (et de sa filiale autrichienne Niki) ne restent cloués au sol, à quelques semaines des élections générales du 24 septembre, continuait de faire bondir Ryanair, qui a déposé plainte devant la Commission européenne et l'office allemand des cartels pour bloquer la reprise d'Air Berlin par Lufthansa.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS