En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
+1.53 %
5 178.50
+1.66 %
SBF 120 PTS
4 141.15
+1.67 %
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.157
-0.00 %

Trois économistes qui ont inspiré le programme de Macron prônent un rééquilibrage social

| AFP | 403 | Aucun vote sur cette news
Jean Pisani-Ferry en 2014
Jean Pisani-Ferry en 2014 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Trois économistes de renom, qui ont largement inspiré le programme du candidat Macron, suggèrent au président un rééquilibrage social de sa politique, dans une note confidentielle publiée samedi par le quotidien Le Monde.

Alors que "beaucoup de Français craignent que les réformes bénéficient au pays, mais les laissent eux-mêmes de côté", Philippe Aghion, Philippe Martin et Jean Pisani-Ferry regrettent que "la lutte contre les inégalités d'accès" ne soit pas plus apparente dans la politique du gouvernement.

Les trois auteurs suggèrent au président de présenter des "objectifs concrets" en matière de sous-emploi des jeunes, sortie du chômage de longue durée, et ouverture des postes de responsabilité.

"Il importe de se montrer aussi audacieux dans la lutte contre les rentes et les privilèges d'en haut que dans le combat contre les corporatismes d'en bas", souligne le texte, qui regrette l'absence d'une "voix forte" pour porter le message social "à l'intérieur du gouvernement".

Selon les économistes, "il ne faut pas réduire la prime d'activité qui permet à la fois de réduire la pauvreté des travailleurs modestes et d'inciter au retour au travail". Ils se déclarent en revanche favorables à une réforme des dispositifs pour les personnes à l'activité réduite, à la réduction de la durée d'allocation chômage conditionnée à l'évolution du taux de chômage, et demandent, comme la CFDT, la nomination de plus de représentants salariés dans les conseils d'administration.

En matière fiscale, ils suggèrent de revoir les aides sectorielles aux entreprises et "le maquis des aides à l'innovation". Sur le plan international, ils aimeraient voir le président "amplifier le débat sur la taxation internationale et l'optimisation fiscale".

Et pour les ménages, ils conseillent de revoir la fiscalité de l'investissement dans le logement en organisant "l'extinction" des aides à la pierre qui "réduisent très fortement l'impôt sur le revenu des bénéficiaires et affectent le budget de l'Etat".

Ils encouragent aussi le président à taxer plus lourdement les "très grosses successions", car "les enfants des innovateurs sont souvent des rentiers".

Enfin, ils recommandent un étalement de la suppression de la taxe d'habitation dans le temps, en suggérant de "différer" la mise en oeuvre de cette réforme "pour les 20% les plus aisés" pour la "coupler avec une réforme de la fiscalité locale et l'introduction d'une taxe foncière progressive".

Sur Twitter, Jean Pisani-Ferry, qui fut le coordonnateur du programme économique d'Emmanuel Macron, a indiqué qu'il ne souhaitait pas commenter la note publiée par Le Monde, sans toutefois en démentir l'authenticité. "Ce n'est pas par crainte de la foudre, c'est parce qu'elle n'était pas destinée à être publiée", a-t-il précisé.

Selon le journal, la note, intitulée "renforcer la dimension émancipatrice de l'action gouvernementale", aurait été écrite à la demande d'Emmanuel Macron, et adressée à l'Elysée le 4 juin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...