5 270.97 PTS
+0.56 %
5 257.00
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 208.93
+0.40 %
DAX PTS
12 605.59
+0.29 %
Dowjones PTS
22 385.38
-0.12 %
5 938.17
-0.59 %
Nikkei PTS
20 347.48
+0.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Le tourisme à Paris et en Ile-de-France à nouveau au beau fixe

| AFP | 605 | Aucun vote sur cette news
L'année 2016 avait été morose pour le tourisme en Ile-de-France
L'année 2016 avait été morose pour le tourisme en Ile-de-France ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

Après une année 2016 catastrophique, le tourisme à Paris et en Ile-de-France a repris des couleurs et même battu son record de fréquentation au premier semestre, laissant augurer d'une belle fin d'année, même si la prudence reste de mise dans un contexte instable.

Sur les six premiers mois de l'année, les hôteliers franciliens ont accueilli 16,4 millions de touristes, la plus haute fréquentation depuis 10 ans, en progression de 10,2% par rapport à l'an dernier, indique le bilan semestriel du Comité régional du tourisme (CRT) Paris-Ile-de-France publié mardi.

Cela représente 1,5 million de touristes et 3,3 millions de nuitées en plus par rapport à la même période de 2016.

Les progressions sont importantes aussi bien au niveau de la clientèle internationale (+14,9%) que française (+6,4%).

Ces bonnes nouvelles interviennent après une année 2016 particulièrement morose, dans le sillage des attentats à Paris et Nice, mais aussi d'un printemps marqué par d'importants mouvements sociaux et une météo désastreuse. Le premier semestre avait alors enregistré une "baisse sans précédent" et l'année s'était clôturée sur une perte de 1,5 million de touristes pour la région.

Tourisme en Ile-de-France
Tourisme en Ile-de-France ( Cecilia SANCHEZ / AFP )

Le début 2017 a notamment bénéficié d'un report de certains séjours non effectués l'an dernier, mais surtout d'un regain de popularité de la destination francilienne, alimenté par un vaste plan de communication de 8 millions d'euros lancé par le gouvernement, la région et la ville de Paris.

Au global, depuis janvier, "la consommation touristique s'élève à 10,1 milliards d'euros, soit un gain de 1,1 milliard d'euros pour les professionnels du tourisme franciliens", note le CRT.

"Le travail que nous avons mené a porté ses fruits. (...) Si on se projette à fin 2017, il est probable que nous battions le record de recettes de 2015 (21 milliards d'euros), a estimé Frédéric Valletoux, président du CRT Paris-Ile-de-France lors d'une conférence de presse.

La fréquentation devrait elle se situer entre 32 et 34 millions, là aussi un record, a-t-il ajouté.

- Montée en puissance -

Les clientèles asiatiques, qui avaient boudé la France l'an dernier, font leur grand retour, notamment les Japonais et les Chinois, mais aussi les Américains qui restent la nationalité la plus représentée parmi les touristes parisiens au premier semestre. Seule la Grande-Bretagne affiche un recul (-1,7%), "sans doute lié aux incertitudes entourant le Brexit", estime le CRT.

Malgré tout, "il ne faut pas se laisser griser par l'euphorie", a tempéré M. Valletoux.

En effet, malgré des "signaux au vert" et un contexte porteur à la suite de la probable organisation des jeux Olympiques par Paris en 2024, "tout cela reste fragile", explique le responsable.

"Les évènement tragiques de Barcelone nous obligent à demeurer prudent", souligne-t-il.

"Il est encore trop tôt pour savoir si cela aura un impact sur les autres capitales européennes. Mais il faut garder à l'esprit que l'industrie touristique reste très volatile et fortement réactive aux évènements extérieurs. Elle peut monter très haut, mais aussi redescendre très bas très rapidement", ajoute le président du CRT.

En outre, Paris et l'Ile-de-France doivent également "travailler à une montée en puissance de l'offre touristique", notamment en résorbant quelques "petites faiblesses que sont la qualité de l'accueil, la pratique des langues étrangères ou bien la petite délinquance".

Ainsi, si Paris et l'Ile-de-France restent la métropole européenne la plus attractive pour la fréquentation, la région espère notamment améliorer encore la durée des séjours des touristes (actuellement de 3 nuits en moyenne) et le panier moyen de leurs dépenses (120 euros par jour).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de ACCOR, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 21/09/2017

La banque allemande Commerzbank est l’objet de nombreuses rumeurs d’intérêt depuis ces derniers jours. Alors que le marché via Reuters prêtait hier à Unicredit la volonté de se rapprocher de…

Publié le 21/09/2017

Anadarko va racheter 2,5 milliards de dollars d'actions d'ici fin 2018. Cette somme représente 10% du capital de la compagnie pétrolière. "Nous pensons qu'il s'agit d'une manière inintéressante…

Publié le 21/09/2017

L'allemand pourrait apporter sa division rail au Français en échange d'une part au capital...

Publié le 21/09/2017

Franchissement de seuil...

CONTENUS SPONSORISÉS