En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 867.78 PTS
-0.17 %
4 858.50
-0.31 %
SBF 120 PTS
3 878.86
-0.26 %
DAX PTS
11 126.58
-0.70 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.05 %

Total: les bénéfices 2017 bondissent, portés par les cours et la production

| AFP | 658 | Aucun vote sur cette news
Total a vu ses bénéfices bondir en 2017
Total a vu ses bénéfices bondir en 2017 ( Ronaldo SCHEMIDT / AFP/Archives )

Total a réalisé des bénéfices pour 2017 en forte hausse, grâce à la remontée des cours du brut ainsi qu'à la progression de sa production, et en profite pour choyer ses actionnaires.

"Nos résultats sont bons, même très bons", s'est félicité le PDG du groupe pétrolier et gazier Patrick Pouyanné, à l'occasion d'une conférence de presse.

Le bénéfice net annuel a ainsi bondi de 39% à 8,6 milliards de dollars. Son bénéfice net ajusté - un indicateur scruté de près, qui exclut des éléments volatils et exceptionnels - a progressé pour sa part de 28% à 10,6 milliards de dollars, a indiqué Total.

L'an dernier, les cours du pétrole se sont en effet établis à 54 dollars le baril en moyenne contre 44 dollars en 2016.

Après leur chute en 2014, ils se sont en effet repris dernièrement, aidés par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et d'autres pays partenaires, dont la Russie, de réduire leurs extractions pour limiter l'offre sur le marché mondial. Le Brent de la mer du Nord est ainsi repassé au-dessus de la barre des 70 dollars en janvier, pour la première fois en trois ans.

Total a aussi augmenté sa production d'hydrocarbures de 5% en 2017, avec notamment le démarrage et la montée en puissance de nouveaux projets comme Moho-Nord au Congo.

Patrick Pouyanné, PDG du groupe pétrolier et gazier Total, lors de la cérémonie annonçant la finalisation de la modernisation de la plateforme d'Anvers, le 30 novembre 2017
Patrick Pouyanné, PDG du groupe pétrolier et gazier Total, lors de la cérémonie annonçant la finalisation de la modernisation de la plateforme d'Anvers, le 30 novembre 2017 ( EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives )

Fort de ces solides résultats et signe de son optimisme, Total a annoncé son intention de procéder jusqu'à 5 milliards de dollars de rachat d'actions sur la période 2018-2020 pour "partager avec les actionnaires les bénéfices de la hausse des cours".

Le groupe veut aussi augmenter son dividende de 10% sur les trois prochaines années.

Mais "la priorité du groupe c'est la mise en oeuvre de notre stratégie industrielle", a précisé Patrick Pouyanné.

Il a aussi tenu à souligner que les salariés de Total profiteront aussi des bénéfices: en France, la masse salariale doit progresser de 3,4%. Et après avoir quasiment gelé les embauches durant la chute des cours, "nous revenons à un niveau normal de recrutement en France et dans le monde", a indiqué Patrick Pouyanné, à la tête d'une entreprise de 98.000 personnes.

- discipline -

Pour 2018, Total prévoit encore d'augmenter sa production d'hydrocarbures de 6% avec le démarrage de plusieurs projets, en Angola, en Australie, en Italie ou encore au Nigeria. Le groupe devrait aussi intégrer à fin mars le groupe danois Maersk Oil, dont le rachat avait été annoncé l'an dernier.

Patrick Pouyanné a aussi assuré que son énorme projet gazier en Iran "progresse conformément au planning". Le groupe français avait pris la tête d'un consortium international pour signer en juillet un accord de 4,8 milliards de dollars avec Téhéran.

Oléoducs en Iran
Oléoducs en Iran ( STR / AFP/Archives )

Mais les Etats-Unis menacent désormais de dénoncer l'accord nucléaire iranien, laissant planer un retour des sanctions. "Nous devons trouver un moyen, au cas où le pire arrive... de protéger les sociétés européennes et leurs investissements", a fait valoir Patrick Pouyanné.

Sur le plan financier, Total veut par ailleurs maintenir sa discipline en dépit de l'amélioration de l'environnement et vise plus de 4 milliards d'économies cette année.

"On maintient tous ces programmes d'économies malgré la montée des cours du brut", a confirmé Patrick Pouyanné.

Comme toutes les grandes majors du secteur, Total avait en effet taillé dans ses dépenses et limité ses investissements lorsque les cours ont plongé il y a trois ans et demi.

"Les résultats de Total sont impressionnants", ont salué dans une note les analystes de Bernstein. "Pas étonnant que Total ait la confiance d'être audacieux et de faire un vrai cadeau aux actionnaires aujourd’hui".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

REMY COINTREAULe groupe de spiritueux publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires du troisième trimestreCARREFOURLe distributeur publiera (après Bourse) son chiffre d'affaires du quatrième…

Publié le 21/01/2019

11h00 en AllemagneIndice ZEW du sentiment des investisseurs allemands sur les perspectives économiques en janvier16h00 aux Etats-UnisReventes de logement en décembresource : AOF

Publié le 21/01/2019

  Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 8 août 2018, Ageas indique que 40.000 actions Ageas ont été achetées sur Euronext Bruxelles durant la…

Publié le 21/01/2019

Lundi 21 janvier 2019 SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestreMardi 22 janvier 2019REMY COINTREAULe groupe de spiritueux publiera (avant Bourse) son chiffre d'affaires…

Publié le 21/01/2019

Saint-Gobain aurait chargé Goldman Sachs d’organiser la cession de son activité distribution de bâtiment en Allemagne, Raab Karcher, dans le cadre du programme de cessions d’actifs non…