5 340.06 PTS
-0.32 %
5 326.5
-0.43 %
SBF 120 PTS
4 254.53
-0.46 %
DAX PTS
13 063.69
-0.03 %
Dowjones PTS
24 619.23
+0.45 %
6 427.31
+0.59 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Time Inc. passe sous le contrôle de Meredith Corp.

| AFP | 75 | Aucun vote sur cette news
Stephen Lacy, PDG du groupe de médias et marketing américain Meredith Corporation, le 2 février 2016 à New York
Stephen Lacy, PDG du groupe de médias et marketing américain Meredith Corporation, le 2 février 2016 à New York ( Larry Busacca / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le groupe de presse américain Time Inc. a été acheté par Meredith Corporation, un groupe de médias et de marketing également américain pour quelque 2,8 milliards de dollars qui seront financés en partie par un fonds d'investissement proche du Parti républicain, a indiqué Meredith dimanche.

Cette acquisition met fin à plusieurs mois de rumeurs sur l'acheteur potentiel de Time Inc. qui publie notamment le magazine éponyme mais aussi, entres autres, Fortune et Sports Illustrated.

Time Inc. s'était mis à la recherche d'un acquéreur fin 2016, mais y avait officiellement renoncé quelques mois plus tard tout en restant ouvert à toute proposition. Meredith faisait déjà partie des éventuels acquéreurs qui avaient exprimé un intérêt, mais il avait dû y renoncer faute de pouvoir réunir les financements nécessaires.

Time Inc. avait également engagé en octobre un plan de réduction de la diffusion de plusieurs de ses publications, dont Time, s'accompagnant d'un développement de ses activités dans le numérique.

Le groupe Time Inc. est le résultat d'une scission réalisée en juin 2014 par le groupe de médias et de cinéma américain Timer Warner, qui souhaitait se défaire de ses activités dans la presse.

Meredith offre 18,50 dollars par action Time Inc, qui avait clôturé vendredi à 16,90 dollars, soit une surprime de près de 10%. Le titre de Time Inc. avait toutefois fortement progressé la semaine dernière sur des rumeurs d'acquisition.

L'opération aura lieu en numéraire et représente environ 1,7 milliard de dollars, auxquels s'ajoute plus d'un milliard de dette. La transaction a été acceptée par les conseils d'administration des deux entreprises et devrait être finalisée au cours du 1er trimestre de 2018, a indiqué Meredith dans un communiqué.

Parmi les financements obtenus par Meredith pour accomplir cette opération figurent 650 millions de dollars prêtés par Koch Equity Development, un fonds qui appartient aux frères Charles et David Koch, des milliardaires proches de l'aile droite du Parti républicain.

"Nous créons une entreprise de premier rang dans le secteur des médias qui servira près de 200 millions de consommateurs américains et sera en bonne position pour se développer dans les secteurs du numérique, de la télévision, de la presse papier, de la vidéo, du mobile et sur les réseaux sociaux", a indiqué le PDG de Meredith Corporation, Stephen Lacy, cité dans le communiqué.

Le groupe issu de la fusion aura également 2,7 milliards de dollars de revenus publicitaires, dont 700 millions dans la publicité en ligne. Meredith prévoit aussi d'économiser 400 à 500 millions de dollars grâce à des synergies, à l'issue du rapprochement des deux groupes.

Meredith exploite notamment 17 stations de télévision locales aux États-Unis, ainsi que les publications Better Homes & Gardens, Allrecipes et Parents and Shape. Le groupe réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 1,7 milliard de dollars contre environ 3 milliards de dollars pour Time Inc.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

EDF progresse de 0,3% à 10,505 euros. L’électricien a confirmé son objectif d'Ebitda 2017 malgré une production nucléaire plus faible que prévu. Le groupe entend toujours dégager un Ebitda…

Publié le 15/12/2017

Barrière en vue

Publié le 15/12/2017

Information réglementée - Informations privilégiées - 15 décembre 2017 - 16h45 CET   LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ,…

Publié le 15/12/2017

Après la forte hausse du titre

Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

CONTENUS SPONSORISÉS