En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 884.26 PTS
-
5 903.0
-
SBF 120 PTS
4 629.46
-
DAX PTS
13 221.64
-
Dow Jones PTS
28 132.05
+0.79 %
8 466.89
+0. %
1.117
-0.08 %

Tiffany croqué par LVMH: "une icône de l'Amérique qui devient un peu française" (Bernard Arnault à l'AFP)

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH, le 17 mai 2019 à Paris
Bernard Arnault, PDG du groupe de luxe LVMH, le 17 mai 2019 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )

Le joaillier Tiffany, que le français LVMH va racheter pour 16,2 milliards de dollars, est "une icône de l'Amérique qui devient un peu française", a déclaré lundi à l'AFP Bernard Arnault, PDG du numéro un mondial du luxe qui signe la plus grosse acquisition de son histoire.

"C'est une marque très connue, une des rares marques mondiales à avoir une reconnaissance historique forte, à la fois aux Etats-Unis évidemment parce que c'est son premier marché, mais aussi en Asie", a résumé le milliardaire, qui ajoute ainsi une 76e marque au portefeuille de LVMH.

Les deux groupes ont annoncé lundi dans un communiqué commun avoir "conclu un accord définitif" en vue de l'acquisition de Tiffany par le numéro un mondial du luxe, pour environ 14,7 milliards d'euros, soit 16,2 milliards de dollars.

"C'est une marque emblématique, une icône de l'Amérique qui devient ainsi un peu française. Elle a beaucoup de potentiel et une histoire incroyable", a résumé Bernard Arnault.

Alors que Tiffany a perdu de son lustre ces dernières années, M. Arnault a estimé qu"'il y a eu des hauts et des bas, donc il y a beaucoup de choses à faire. Et nous avons un peu d'expérience en joaillerie: nous avons ainsi multiplié le résultat opérationnel de Bulgari par cinq depuis son rachat en 2011", a-t-il indiqué.

Grâce à Tiffany, LVMH - qui outre Bulgari compte également le joaillier Chaumet, racheté en 1999 - va pouvoir mieux rivaliser dans les bijoux haut de gamme - le seul secteur du luxe où il n'était pas numéro un - avec son concurrent (suisse) Richemont, propriétaire des griffes Cartier et Van Cleef & Arpels.

"La haute joaillerie se développe, c'est un peu comme la haute couture, et paradoxalement dans un monde où il y a un certain nombre de problèmes économiques. Mais les produits les plus qualitatifs, les plus artisanaux, attirent de plus en plus de clients, c'est à mettre en parallèle avec la hausse globale du niveau de vie dans toute une série de pays qui étaient loin de pouvoir acquérir ce genre de produits il y a vingt ans", résume M. Arnault.

"Aujourd'hui, l'attrait pour les produits les plus sophistiqués augmente, ce qui explique aussi la croissance du groupe LVMH dans son ensemble", selon lui.

Pour Bernard Arnault, ceux qui achètent de la joaillerie "sont des consommateurs qui, contrairement à la mode, s'intéressent à la pérennité et achètent un bijou pour le garder mais aussi pour le transmettre. Quand vous achetez une belle robe, il est rare qu'au bout de quelques dizaines d'années, cette robe reste d'actualité", a-t-il résumé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2019

Innelec confirme sa forte dynamique de croissance pour ses activités produits dérivés et accessoire Gaming sur l'exercice 2019-2020...

Publié le 13/12/2019

Balyo accroît ainsi la protection de son patrimoine technologique tout en déployant et pérennisant sa politique de licences...

Publié le 13/12/2019

Cet accord permet à Vetoquinol de devenir un leader de la dermatologie des animaux de compagnie en utilisant la technologie innovante de Klox basée sur l'énergie lumineuse fluorescente...

Publié le 13/12/2019

"Cette proposition traduit la confiance renouvelée du Conseil d'administration dans son dirigeant et son choix de poursuivre l'exécution de la feuille de route stratégique"...

Publié le 13/12/2019

Mr. Casdagli remplace le Dr. Bali Muralidhar comme représentant de MVM au sein du Conseil de Surveillance de Valneva...