En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 377.97 PTS
-0.72 %
5 361.50
-1.02 %
SBF 120 PTS
4 296.55
-0.89 %
DAX PTS
12 574.20
-0.88 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
+0.01 %

Thales: contrat d'entretien de la flotte de la Marine royale canadienne

| AFP | 367 | Aucun vote sur cette news
Frégate HMCS Ottawa de la Marine royale canadienne, à Singapour le 15 mai 2017
Frégate HMCS Ottawa de la Marine royale canadienne, à Singapour le 15 mai 2017 ( ROSLAN RAHMAN / AFP/Archives )

Le groupe français Thales s'est vu notifier par la Marine royale canadienne un contrat pour l'entretien de sa flotte d'une période initiale de huit ans pour un montant pouvant aller jusqu'à 540 millions d'euros.

"Ce contrat comprend une période de service initiale de huit ans pour un montant pouvant aller jusqu'à 800 millions de dollars canadiens (env. 540 millions d'euros), et pour une durée maximale de 35 ans évaluée à 5,2 milliards de dollars canadiens (environ 3,5 milliards d'euros)", annonce Thales dans un communiqué publié jeudi.

Il s'agit du "contrat de soutien en service le plus important de l'histoire du Canada", souligne le groupe. Il précise qu'il travaillera en étroite collaboration avec les installations de soutien et le personnel de la Marine royale canadienne.

Logo Thalès le 25 juin 2017, lors du salon du Bourget près de Paris
Logo Thalès le 25 juin 2017, lors du salon du Bourget près de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Dénommé AJISS, pour Offshore Patrol Ships (AOPS) and Joint Support Ships (JSS), le contrat porte sur le rééquipement, la réparation, la maintenance et la formation associée des navires de patrouille côtiers et de l'Arctique et de soutien interarmées.

Il génèrera plus de 250 millions de dollars canadiens (environ 170 millions d'euros) de retombées économiques au Canada, notamment en matière de recherche et développement, précise Thales.

Le groupe, qui dispose d'une expérience contractuelle de 16 ans en matière de soutien en service avec la Marine royale australienne, va transférer ses solutions innovantes de soutien en service et son savoir-faire acquis en Australie au Canada, ajoute-t-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Les marchés européens évoluent proches de l’équilibre. La prudence domine alors que le yuan a touché un plus bas depuis un an contre le dollar. Les investisseurs s’inquiètent que…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

Le groupe à la pomme capitalise près de 950 Mds$ avant les comptes

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement

Publié le 20/07/2018

En hausse de 2,4% à 118,40 euros, Rémy Cointreau signe la plus forte progression du SBF 120, soutenu par l'annonce d'un ralentissement moins marqué que prévu de sa croissance organique au premier…