5 535.26 PTS
-0.12 %
5 529.0
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 427.90
-0.10 %
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 194.62
-0.08 %
6 957.84
+0.75 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

TF1 veut racheter Aufeminin pour 365 M EUR

| AFP | 258 | Aucun vote sur cette news
TF1 a fait une offre ferme pour acheter l'éditeur de sites internet Aufeminin
TF1 a fait une offre ferme pour acheter l'éditeur de sites internet Aufeminin ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

TF1 a annoncé mardi avoir fait une offre ferme pour acquérir l'éditeur de sites internet Aufeminin auprès du groupe de médias allemand Axel Springer, valorisant la société à 365 millions d'euros, afin "d'accélérer sa transformation digitale".

Une fois l'acquisition de 78,4% d'Aufeminin auprès d'Axel Springer réalisée, le groupe de télévision français lancera une offre publique d'achat (OPA), précise-t-il dans un communiqué.

Cette opération devrait permettre au groupe de diversifier son activité au-delà de la télévision linéaire en se renforçant dans les médias en ligne, le commerce électronique et aussi à l'international.

Le groupe Aufeminin, qui est coté en Bourse sur Euronext, propose une offre éditoriale sur des thématiques telles que la mode, la beauté, la cuisine et la santé avec des marques telles que Marmiton et My Little Paris.

"Avec le groupe Aufeminin, le groupe TF1 ferait l'acquisition d'un acteur digital (numérique) disposant d'un portefeuille de marques et de contenus uniques sur les cibles féminines lui permettant d'accélérer sa transformation digitale", indique-t-il dans un communiqué.

Répondant à un analyste qui l'interrogeait au cours d'une conférence téléphonique sur le prix élevé consenti pour cette acquisition, le PDG de TF1, Gilles Pélisson, a souligné qu'Aufeminin était "un animal vraiment unique" avec un savoir-faire dans le e-commerce, sur les réseaux sociaux et la publicité programmatique.

Dans le détail, TF1 veut racheter la participation d'Axel Springer au prix de 38,74 euros par action. Cette acquisition de la part du groupe allemand devrait se faire "au prix total de 286,1 millions d'euros" ce qui "correspond à une prime de 45,7% sur le prix de clôture du 8 décembre", précise Axel Springer dans un communiqué distinct.

Dans un deuxième temps, TF1 déposera une offre publique d'achat obligatoire (OPA) simplifiée au même prix sur le solde du capital, valorisant Aufeminin à près de 365 millions d'euros au total.

L'opération est soumise à des autorisations réglementaires en France et en Autriche, avec une finalisation espérée pendant le premier semestre 2018.

- "un modèle unique et original" -

Aufeminin "a développé un modèle unique et original de diversification de ses revenus autour de ses communautés, aufeminin, MyLittle Paris et Merci Alfred, Marmiton, Netmums, Onmeda, Etoile Casting et Livingly Media" aux Etats-Unis, souligne TF1, dans son communiqué.

Son modèle économique s'appuie sur la publicité programmatique, le commerce électronique (avec des abonnements aux box comme My Little Box) et des solutions de contenus pour les marques.

Créé en 1999, Aufeminin est présent dans plus de 20 pays, en Europe, au Maghreb, en Amérique du Nord et en Amérique Latine avec une forte présence sur les réseaux sociaux. L'éditeur de sites est passé sous le contrôle du groupe allemand Axel Springer en 2007 pour 23 millions d'euros.

Le groupe, qui compte 470 collaborateurs, a réalisé en 2016 un bénéfice net de 11 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 107,3 millions d'euros.

Il compte 129 millions d'utilisateurs dans le monde, dont 20 millions en France.

L'actuelle PDG du groupe, Marie-Laure Sauty de Chalon devrait conserver ses fonctions à l'issue de l'opération.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

NOUVEAU CALENDRIER FINANCIER 2018   Paris, le 23 janvier 2018   Clôture annuelle : 31 janvier 2018 Détachement de l'acompte sur dividende : 2 février 2018 Paiement de…

Publié le 23/01/2018

EXEL Industries Société anonyme au capital de 16 969 750 Euros   -   Siège social : 54, Rue Marcel PAUL - 51200 EPERNAY   -   095 550 356 RCS REIMS NOTE…

Publié le 23/01/2018

Latécoère a été retenu par STELIA Aerospace pour la fabrication de la porte de secours, située sur le fuselage au niveau de la voilure des avions Global 7000 de Bombardier. Ce nouveau contrat «…

Publié le 23/01/2018

Riber a annoncé la commande d'un système MBE de production par un nouveau client chinois. " Ce nouveau client, situé dans l'Optical Valley de la province de Wuhan, leader des fournisseurs chinois…

Publié le 23/01/2018

En 2017, le chiffre d’affaires de Seb s’est élevé à 6,485 milliards d'euros, en progression de 29,7 %, avec une croissance organique de 9,2 %, principalement alimentée par les volumes, et un…

CONTENUS SPONSORISÉS