En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 788.46 PTS
-0.46 %
4 789.50
-0.44 %
SBF 120 PTS
3 816.93
-0.41 %
DAX PTS
10 886.92
-0.41 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
+0.00 %
1.140
+0.07 %

Tesla va supprimer 9% de ses effectifs

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
La Model 3 doit permettre à l'américain Tesla de pénétrer le segment moyen de gamme et d'atteindre une production de masse
La Model 3 doit permettre à l'américain Tesla de pénétrer le segment moyen de gamme et d'atteindre une production de masse ( SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le fabricant de voitures électriques américain Tesla a annoncé mardi dans un courriel adressé à ses employés et consulté par l'AFP qu'il prévoyait de supprimer 9% de ses effectifs.

Ces licenciements n'affecteront pas la montée en cadence de la production du "Model 3", voiture censée faire de Tesla un groupe automobile de masse, a assuré l'entreprise qui avait annoncé en mai envisager un plan de restructuration sans en donner les grandes lignes.

Ils vont épargner les équipes de production, affirme Elon Musk, le PDG auteur du document.

"Tesla a grandi et évolué rapidement lors des dernières années, ce qui s'est traduit par des doublons dans certains rôles et fonctions", explique M. Musk. Si ces doublons "faisaient sens par le passé, ils sont difficiles à justifier aujourd'hui".

Au 31 décembre 2017, Tesla employait 37.543 salariés à temps plein, mais ses effectifs évoluent beaucoup en fonction de ses montées en cadences et de nouveaux modèles à l'instar du Model 3.

A Wall Street, le titre gagnait 2,91% à 141,78 dollars vers 18H35 GMT, les investisseurs semblant saluer les efforts du groupe, qui brûle beaucoup d'argent depuis sa création il y a 15 ans, pour essayer d'être rentable cette année.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

Le groupe PSA lance la production du moteur essence 3 cylindres Turbo Pure Tech dans l’usine de Tychy, en Pologne. Ce site a bénéficié de 250 millions d’euros d’investissements afin…

Publié le 17/01/2019

Le premier jet ACJ320neo a été réceptionné par Acropolis Aviation au Royaume-Uni. L'aménagement cabine de l'appareil sera ensuite effectué par AMAC à Bâle en Suisse, où l'avion sera équipé…

Publié le 17/01/2019

Siemens n'entendrait pas faire de concessions supplémentaires à la Commission européenne afin d’obtenir son aval concernant le rapprochement de ses activités ferroviaires avec Alstom. Le groupe…

Publié le 17/01/2019

La forte volatilité sur les marchés au quatrième trimestre a gâché la fin d’année des banques françaises. Près d’un mois après Natixis, Société Générale a lancé ce matin une alerte…

Publié le 17/01/2019

La forte volatilité sur les marchés au quatrième trimestre a gâché la fin d’année des banques françaises. Près d’un mois après Natixis, Société Générale a lancé ce matin une alerte…