Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 490.00 PTS
-0.53 %
6 484.5
-0.61 %
SBF 120 PTS
5 020.58
-0.54 %
DAX PTS
13 534.97
-1.12 %
Dow Jones PTS
32 774.41
-0.18 %
13 008.17
-1.15 %
1.021
-0.07 %

Tensions géopolitiques et perspectives sur les taux font reculer Wall Street

| AFP | 316 | Aucun vote sur cette news
La station de métro Wall Street, à New York
La station de métro Wall Street, à New York ( Angela Weiss / AFP )

Les actions ont fluctué à Wall Street mardi pour conclure dans le rouge, après de nouvelles interprétations sur l'orientation de la politique monétaire de la Fed et face aux tensions géopolitiques.

Selon des résultats définitifs à la clôture, l'indice Dow Jones a chuté de 1,23% à 32.396,17 points, le Nasdaq s'est replié de 0,16% à 12.348,76 points et le S&P 500 de 0,67% à 4.091,19 points.

"Les inquiétudes géopolitiques accrues (...) en rapport avec la visite de Nancy Pelosi à Taïwan, contrarient un peu les marchés", a indiqué Peter Cardillo de Spartan Capital.

La visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi à Taïwan, que Pékin considère comme une des provinces, a capté l'attention des investisseurs, s'inquiétant des risques d'escalade avec la Chine.

Dès l'arrivée de la cheffe des députés américains, le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé "une grave violation" des engagements américains vis-à-vis de la Chine, qui "porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité" régionales.

Mme Pelosi -la plus haute responsable américaine à visiter l'île en 25 ans-, a quant à elle rappelé dans un communiqué ce "soutien inconditionnel de l'Amérique à la vibrante démocratie de Taïwan", estimant que sa présence ne contrevenait en "aucune façon" à la politique de longue date des Etats-Unis envers la Chine.

Au-delà des inquiétudes géopolitiques, de nouveaux commentaires de membres de la Réserve fédérale américaine (Fed) ont infléchi les interprétations que les investisseurs avaient fait de la conférence de presse de son président Jerome Powell la semaine dernière.

Alors que Wall Street avait fêté l'idée que la Fed pourrait bientôt affaiblir ses tours de vis monétaires, plusieurs membres du Comité monétaire ont fait valoir mardi qu'on en était "loin".

Les taux obligataires se retendent

Ainsi la présidente de l'antenne de la Fed de San Francisco Mary Daly, dans un interview à CNBC, a affirmé que la Banque centrale "était bien loin d'en avoir fini" avec la lutte contre l'inflation.

De même son collègue de la Fed de Chicago Charles Evans a laissé entendre qu'une autre forte hausse des taux de 75 points de base pouvait encore être sur la table pour la réunion de septembre.

Les taux obligataires à 10 ans ont immédiatement rebondi, grimpant à 2,75% contre 2,57% la veille.

"Le marché a été secoué par ces commentaires de la Fed qui sont plus strictes qu'attendus", a reconnu Art Hogan de B. Riley Wealth.

Les onze secteurs du S&P ont terminé en baisse, à commencer par le secteur immobilier (-1,30%) et les banques (-1,07%) très sensibles aux hausses de taux.

Au rang des résultats d'entreprises, Uber a été fêté par les investisseurs (+18,90% à 29,25 dollars) car même si le loueur de voitures sans chauffeur a accusé une lourde perte, son chiffre d'affaires trimestriel s'est envolé, à la fois dans son activité de transports mais aussi de livraisons de repas.

Son chiffre d'affaires d'avril à juin est monté à 8,07 milliards de dollars contre 7,36 milliards attendus.

La performance du groupe d'engins de chantier Caterpillar en revanche a pesé sur le Dow Jones alors que les ventes du groupe ont déçu à 14,2 milliards de dollars au lieu des 14,35 milliards prévus par les analystes.

Caterpillar, dont le titre a chuté de 5,82%, est considéré comme un baromètre de la santé de l'économie mondiale puisque ses engins, matériels, équipements et services sont utilisés dans de nombreux secteurs d'activité dépendant de la conjoncture.

Le groupe a dit souffrir de problèmes dans la chaîne d'approvisionnement et de l'impact des taux de change.

Sur le Nasdaq, Pinterest a tiré son épingle du jeu (+11,61% à 22,31 dollars) après des résultats un peu meilleurs que prévu et un nombre d'utilisateurs stable (433 millions) malgré les difficultés des annonceurs publicitaires.

La montée en puissance d'un actionnaire activiste, Elliott Investment Management, qui soutient la direction du réseau social donnait aussi confiance aux investisseurs.

La compagnie aérienne JetBlue (-6,40%) a piqué du nez après avoir annoncé une perte bien plus forte qu'attendu provoquée notamment par la hausse des coûts du kérosène alors que la compagnie s'apprête à conclure le rachat de Spirit après une âpre bataille avec sa concurrente Frontier.

Airbnb qui a conclu en hausse de 4,62%, perdait 6,74% dans les échanges électroniques d'après clôture alors que ses résultats du deuxième trimestre ont montré moins de réservations qu'attendu par le marché.

Starbucks dont le titre a clos en baisse (-1,41%) reprenait l'élan perdu après la clôture (+1,54%) alors que la chaîne est parvenue à faire augmenter ses ventes grâce aux hausses de prix même si la fréquentation de ses cafés s'est réduite.

  1. Nasdaq

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 09/08/2022

Un opérateur du New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP )La Bourse de New York a terminé en baisse mardi, plombée par le secteur des semi-conducteurs et la…

Publié le 09/08/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a terminé en baisse (-0,53%) mardi à l'issue d'une séance estivale…

Publié le 09/08/2022

Un opérateur du New York Stock Exchange ( SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP ) La Bourse de New York évoluait, hésitante, en repli après l'ouverture mardi, le secteur de la…

Publié le 09/08/2022

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris était en léger retrait de 0,11% mardi, à la suite d'une clôture sans…

Publié le 08/08/2022

Le quartier de Wall Street, à New York ( ANGELA WEISS / AFP/Archives )La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé non loin de l'équilibre lundi, au cours d'une séance sans nouvelle…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/08/2022

EDF effectue une demande indemnitaire de 8,34 MdsE auprès de l'Etat français...

Publié le 09/08/2022

Colas Rail a signé un contrat pour l’acquisition de 100% des parts du Groupe Hasselmann, basé en Thuringe et spécialisé dans la construction de voies ferrées et d’infrastructures…

Publié le 09/08/2022

Le titre Sanofi a terminé la séance de mardi en repli (-1,41% à 95,48 euros). Le laboratoire pharmaceutique est pénalisé par la suspension du recrutement pour les essais cliniques du…

Publié le 09/08/2022

Projet d'acquisition du groupe familial Hasselmann

Publié le 09/08/2022

La compagnie de transport maritime CMA CGM a déclaré avoir franchi le seuil de 5% du capital et des droits de vote de Eutelsat, détenant 5,03% de l'opérateur français de satellites, a annoncé …

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne