En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 881.5
-0.41 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 544.79
+0.07 %
6 745.22
-0.28 %
1.136
-0.06 %

Tensions commerciales, France et Allemagne "main dans la main"

| AFP | 433 | Aucun vote sur cette news
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire (D) et son homologue allemand, Peter Altmaier (G), à Paris, le 11 juillet 2018
Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire (D) et son homologue allemand, Peter Altmaier (G), à Paris, le 11 juillet 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP )

Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire et son homologue allemand, Peter Altmaier, ont assuré mercredi soir vouloir avancer "main dans la main" en pleine montée des tensions commerciales mondiales.

"L'Allemagne et la France ont toujours avancé main dans la main, sur la question du commerce mondial, je peux vous garantir qu'elles continueront d'avancer main dans la main dans les semaines et dans les mois qui viennent", a déclaré M. Le Maire lors d'un point presse organisé à son ministère à l'issue d'un entretien avec M. Altmaier.

"Nous sommes préoccupés par les décisions américaines en matière de commerce. Nous considérons que l'augmentation des tarifs décidée par l'administration américaine est à la fois injustifiée et injustifiable", avait déclaré en préambule M. Le Maire, estimant que "l'Union européenne a eu la bonne réponse: une réponse ferme, une réponse mesurée et une réponse unie".

"Quelles que soient les décisions que prendra le président américain dans les mois à venir, nous estimons, avec Peter Altmaier, que la réponse européenne doit rester une réponse unie et une réponse ferme. Personne ne divisera la France et l'Allemagne et personne ne divisera les nations européennes", a-t-il poursuivi.

S'il a reconnu "un certain nombre de difficultés à régler sur la question du commerce", comme "la question des surcapacités de l'acier et de l'aluminium", M. Le Maire s'est dit prêt, avec son homologue allemand, à travailler dessus avec (leurs) "amis américains", mais "pas le pistolet sur la tempe".

Pour illustrer concrètement la coopération franco-allemande dans le domaine économique, Bruno Le Maire et M. Altmaier ont supervisé la signature d'un accord entre la Banque publique d'investissement (BPI) et son équivalent allemand, la KFW, qui "va permettre la réalisation de co-investissements dans des fonds franco-allemands de capital-risque des deux côtés du Rhin.

"Ca veut dire la mobilisation de jusqu'à un milliard d'euros d'investissements publics et privés qui vont donner les moyens aux meilleurs acteurs nationaux du capital-risque de devenir européens au bénéfice des start-up en croissance dans tous les secteurs, le digital, les biotechnologies, les écotechnologies", a énuméré M. Le Maire.

- Fonds européen de l'innovation -

"Nous sommes inquiets, évidemment, parce que ce cercle vicieux d'actions et réactions par rapport à la Chine et les Etats-Unis nous montrent clairement le danger et les risques qui en découlent en ce qui concerne la croissance mondiale", a déclaré de son côté M. Altmaier.

"Notre but, c'est d'éviter si possible une guerre du commerce, parce qu'à la fin d'une telle guerre, il n'y aura pas de vainqueur, il y a seulement des victimes des deux côtés de l'Atlantique et au plan mondial", a conclu le ministre allemand de l’Économie et de l’Énergie.

M. Le Maire a rappelé la volonté de la France de créer un fonds pour l'innovation industrielle de dix milliards d'euros qui sera financé par des cessions d'actifs dans Aéroports de Paris (ADP), la Française des Jeux et l'électricien Engie.

"Nous souhaitons que ce fonds soit le préalable à un fonds européen de l'innovation et sans doute que cela se fera d'abord avec l'Allemagne, pour financer des projets très concrets dans le domaines des nouvelles technologies", a déclaré M. Le Maire, appuyant la proposition faite par son homologue "d'un Airbus de l'intelligence artificielle".

"Nous nous sommes donné avec Peter jusqu'à la fin de l'année pour finaliser ce projet commun dans les grandes lignes et commencer à définir un calendrier", a conclu M. Le Maire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/12/2018

Dassault Systèmes a signé un accord définitif portant sur l’acquisition de IQMS, éditeur de progiciels de gestion industrielle (ERP), pour un montant de 425 millions de dollars. Avec…

Publié le 06/12/2018

Comptage de pièces de monnaie...

Publié le 03/12/2018

Le célèbre Times Square, à New York, vu du sol ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Un Britannique avait choisi l'éclat de Times Square à New York pour demander sa dulcinée en mariage, et elle a…

Publié le 27/11/2018

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, le 21 novembre 2018 à Bruxelles ( JOHN THYS / AFP/Archives )Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...

Publié le 13/12/2018

Thales et Gemalto ont annoncé avoir obtenu l’Autorisation Règlementaire relative au contrôle des concentrations de la part de l’autorité de la concurrence (Commerce Commission) en…

Publié le 13/12/2018

Lumibird, spécialiste des technologies laser, a annoncé le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription d’un montant de 7 828 812…