En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-
4 938.0
+0.58 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.140
+0.28 %

Téléphonie: l'Arcep prépare les futures attributions des fréquences 5G

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
Sur un stand au salon mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, le 1er mars 2017
Sur un stand au salon mondial de la téléphonie mobile de Barcelone, le 1er mars 2017 ( Josep Lago / AFP/Archives )

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a annoncé vendredi le lancement des consultations publiques en vue de l'attribution, prévue pour 2019, des fréquences qui seront utilisées pour le déploiement de la 5G, la dernière génération de réseau mobile.

Ces consultations concernent les bandes de fréquences comprises entre 1.427 mégahertz (MHz) et 1.518 MHz, 3,4 GHz et 3,8 GHz ainsi que celles entre 24,25 GHz et 27,5 GHz, présentant toutes des spécificités différentes en rapport avec les futurs besoins de la 5G.

L'objectif des consultations est notamment de voir quelles seront les futures obligations imposées aux opérateurs, en termes de couverture du territoire et de la population, mais également d'usage des fréquences, de développement de services spécifiques à la 5G ou encore de prise en compte des besoins dits "verticaux", qui concerneraient différents besoins industriels.

Les consultations publiques doivent également déterminer les conditions d'attribution ainsi que les dates de mise à disposition des différentes fréquences, dont certaines sont actuellement utilisées pour d'autres usages que la téléphonie mobile.

La bande 1.427-1.518 MHz est partiellement occupée par les chaînes de télévision ainsi que par les ministères des Armées et de l'Intérieur, et pourrait ne pas être libérée avant 2023 si ce n'est 2026.

Entre 3,4 GHz et 3,8 GHz, c'est en particulier la fréquence 3,5 GHz qui fait l'objet d'un intérêt poussé de la part du régulateur, dans la mesure où elle est celle privilégiée dans l'usage de la 5G, notamment pour assurer un débit suffisamment important.

Là encore cependant, la mise à disposition de la bande ne pourra être que partielle avant 2026, dans la mesure où une partie est actuellement utilisée par différents acteurs. Cela ne permettrait donc pas de libérer les 100 MHz de bande idéalement nécessaires pour chaque opérateur afin de garantir une bonne qualité de débit à leurs clients.

La consultation, qui est ouverte jusqu'au 19 décembre, ne concerne que le territoire métropolitain. Une autre consultation sera lancée par l'Arcep pour l'Outremer.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

La Bourse de Paris a accentué son reflux, alignant une cinquième séance de baisse, dans le sillage d’une déroute à Wall Street qui pourrait se poursuivre.

Publié le 21/11/2018

Dans le cadre du renouvellement de son équipe dirigeante menée par le conseil d’administration, Airbus a nommé Dominik Asam (49 ans) pour succéder à Harald Wilhelm (52 ans) en qualité de…

Publié le 21/11/2018

Microwave Vision annonce, au titre de son 3ème trimestre 2018, un chiffre d'affaires de 17,5 ME, en croissance de 4,8% à taux de change constant...

Publié le 21/11/2018

Paris, le 21 novembre 2018, 8h30     AdUX annonce une levée de 1,46M euros dans le cadre de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de…

Publié le 21/11/2018

Airbus a nommé Michael Schöllhorn (53 ans) Directeur des opérations (Chief Operating Officer, COO) d’Airbus Commercial Aircraft à compter du 1er février 2019. Actuellement COO de BSH Home…