En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 111.24 PTS
-
6 102.00
-
SBF 120 PTS
4 832.59
-
DAX PTS
13 789.00
-
Dow Jones PTS
29 348.03
+0.4 %
9 718.73
-
1.079
-0.11 %

Taxes Trump: les viticulteurs français se retournent vers l'Etat et vers Airbus

| AFP | 270 | 5 par 1 internautes
Louis-Fabrice Latour, président de la maison Louis Latour, ici le 22 février 2014 à Miami
Louis-Fabrice Latour, président de la maison Louis Latour, ici le 22 février 2014 à Miami ( Yamila Lomba / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Les viticulteurs français, qui ont vu leurs ventes s'effondrer aux Etats-Unis depuis l'imposition d'une taxe américaine de 25% sur certains vins, se retournent vers l'Etat et vers Airbus pour demander un fonds de compensation destiné à les soutenir.

"Nous demandons la création d'un fonds de compensation à hauteur de 300 millions d'euros (...) avec l'idée de dédommager ceux qui auront pâti" des taxes douanières de 25% imposées par l'administration Trump sur les vins français, a indiqué à l'AFP Louis-Fabrice Latour, président de la maison Louis Latour et vice-président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS), lors du salon Wine Paris-Vinexpo.

L'administration Trump a appliqué le 18 octobre des droits de douane de 25% sur les vins français, espagnols et allemands de moins de 14 degrés, en représailles au traitement préférentiel que l'UE accorderait à Airbus.

En plus des demandes adressées au gouvernement, une délégation de viticulteurs doit rencontrer vendredi le PDG d'Airbus Guillaume Faury, estimant "payer l'addition" d'un conflit aéronautique transatlantique qui ne les "regarde pas", ont indiqué d'autres responsables viticoles.

Les viticulteurs voudraient "compenser les quelque 250 millions d'euros de taxe supplémentaire subie et les 50 millions d'euros de perte de marché subie à ce jour par les viticulteurs" français aux Etats-Unis, a précisé Jerome Despey, président du conseil spécialisé Vins de France AgriMer, qui prône "un dialogue dans la construction", avec Airbus notamment.

Au total, Washington a reçu un feu vert de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour imposer des taxes sur des biens européens à hauteur de 7 milliards de dollars. Dans ce cadre, l'aéronautique européenne a aussi été taxée, mais à hauteur de 10%.

Depuis, les exportations de vins français se sont effondrées de 44% en novembre aux Etats-Unis par rapport à octobre, selon le ministère de l'Economie et des Finances.

"Le vin est victime, nous sommes victimes d'un conflit qui nous échappe complètement" a commenté Miren de Lorgeril, présidente de l'interprofession des vins du Languedoc.

"Je n'ai pas l'impression que le gouvernement se sente concerné, ni Airbus, les subventions continuent d'être versées à Airbus et c'est la filière vin qui rembourse", s'énerve un négociant.

Vendredi, dans la délégation de viticulteurs d'Occitanie qui doivent rencontrer le patron d'Airbus, devraient notamment figurer Antoine Leccia, président de la fédération des exportateurs FEVS, et Boris Calmette, président des coopératives de France.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/02/2020

Le projet de transfert de la cotation des titres de Fleury Michon du marché réglementé d’Euronext Paris compartiment C vers Euronext Growth a été approuvé par l’Assemblée Générale des…

Publié le 15/02/2020

Une centrale de l'entreprise publique d'électricité Eskom, à Hendrina, en Afrique du Sud, le 22 février 2018 ( MARCO LONGARI / AFP )L'Afrique du Sud, dont l'économie est handicapée par des…

Publié le 13/02/2020

La livre sterling a nettement progressé contre toutes les devises à la suite de la démission du ministre des Finances, Sajid Javid. Elle gagne ainsi 0,96% à 1,2033 euro en fin d’après-midi.…

Publié le 12/02/2020

Les premiers bénéfices ne sont pas attendus avant la fin 2021 par la direction...

Publié le 12/02/2020

Les marchés actions européens devraient ouvrir en légère hausse ce mercredi, alors que les inquiétudes sur l’épidémie s'apaisent quelque peu. Le nombre de contamination au jour le jour a en…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2020

Après l'admission, le nombre total d'actions de la société est de 67.673.567.

Publié le 19/02/2020

Dans un contexte dégradé, Eramet pâtit d'une charge d'impôts de -227 ME, principalement liée aux impôts et taxes au Gabon (-147 ME)...

Publié le 19/02/2020

Dalet confirme un niveau record d'entrées en commandes. La société envisage un résultat opérationnel courant 2019 proche de l'équilibre sur son nouveau périmètre...

Publié le 19/02/2020

Gecina a réalisé en 2019 ou sécurisé à fin décembre, la cession d'actifs pour près de 1,2 MdE...

Publié le 19/02/2020

Au-delà des futurs espaces de "La Collective", l'opération intègre une centaine de logements, des commerces et des locaux d'activité...