En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-
5 421.00
-
SBF 120 PTS
4 329.99
-
DAX PTS
12 358.87
-
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.62 %
1.132
-0.17 %

Taxe sur les dividendes: une dizaine d'entreprises vont porter plainte

| AFP | 482 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ici à l'Assemblée nationale le 31 octobre 2017, a saisi l'Inspection générale des finances (IGF) pour établir les responsabilités dans cette affaire
Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ici à l'Assemblée nationale le 31 octobre 2017, a saisi l'Inspection générale des finances (IGF) pour établir les responsabilités dans cette affaire ( Lionel BONAVENTURE / AFP )

Une plainte contre l’État pour "délit de concussion" après l'annulation de la taxe sur les dividendes doit être déposée vendredi au nom d'une dizaine d'entreprises de l'ouest de la France, a-t-on appris jeudi auprès de leur avocat.

"Une première plainte doit être déposée demain devant le tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre pour une dizaine d'entreprises", a dit à l'AFP Me Marc Rouxel.

L'avocat angevin représente au total 34 entreprises de l'ouest de la France, qui souhaitent récupérer les sommes versées au titre de la taxe de 3% sur les dividendes, une mesure instaurée en 2012 et invalidée en octobre par le Conseil constitutionnel, ainsi que les intérêts.

Ces entreprises, qui souhaitent pour le moment rester anonymes, vont "de la petite société qui fait 1,5 million de chiffres d'affaires à la plus grosse qui est à 200 millions de chiffres d'affaires", a détaillé Me Rouxel.

"D'autres plaintes pour délit de +concussion+ (perception illicite par un agent public de sommes qu'il sait ne pas être dues) suivront la semaine prochaine devant les TGI de Rennes et de Nantes", où sont situées, avec Nanterre, les directions fiscales régionales de ses clients, a-t-il précisé.

"Le but de ces plaintes, c'est d'obtenir des règlements spontanés de la part de l’État et que ces paiements soient rapides", non seulement de "l'argent indûment retenu, mais aussi des intérêts de retard" de cette taxe "illégale", a expliqué Marc Rouxel.

Des doutes sur la légalité de la taxe s'étaient multipliés dès 2015. Pour Me Rouxel, "l’État savait a minima depuis juin 2016", après une saisine du Conseil d’État par plusieurs entreprises.

Jugeant qu'elle induisait une "rupture d'égalité" devant l'impôt, le Conseil constitutionnel a invalidé le 6 octobre la taxe reposant sur une contribution additionnelle à l'impôt sur les sociétés au titre des dividendes versés aux actionnaires, contraignant l’État à rembourser 10 milliards d'euros.

Le gouvernement a validé jeudi en conseil des ministres une surtaxe sur les bénéfices des 320 plus grands groupes français pour compenser partiellement l'annulation de la taxe sur les dividendes.

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a saisi l'Inspection générale des finances (IGF) pour établir les responsabilités dans cette affaire qui a tourné au règlement de comptes politique entre le gouvernement et l'ancienne majorité. Il attend les résultats de l'enquête le 10 novembre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Calendrier de dépôt du Document de Référence pour l'exercice clos le 31 mars 2018   Paris, le 14 aout 2018 - Le Groupe Atari a publié le lundi 9 juillet 2018 ses comptes…

Publié le 14/08/2018

TechnoFirst informe avoir régularisé sa déclaration de cessation des paiements, le 26 juillet...

Publié le 14/08/2018

Les comptes d'activité de Société des Bains de Mer n'en demeurent pas moins aléatoires...

Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…