5 362.88 PTS
+0.21 %
5 368.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 284.43
+0.16 %
DAX PTS
13 003.70
+0.09 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.36 %
Nikkei PTS
21 255.56
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Taxe sur les dividendes: l'Etat va devoir rembourser quelque 9 milliards d'euros

| AFP | 254 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 13 octobre 2017 à Washington
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 13 octobre 2017 à Washington ( Eric BARADAT / AFP )

L'Etat va devoir rembourser aux entreprises environ neuf milliards d'euros, soit plus que prévu, suite à l'invalidation par le Conseil constitutionnel de la taxe à 3% sur les dividendes instaurée en 2012, a annoncé vendredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Cette contribution avait été mise en place en 2012 peu après l'arrivée de François Hollande à la présidence, pour compenser une perte de recettes budgétaires et encourager les entreprises à réinvestir leurs bénéfices.

Le gouvernement Macron avait pris les devants en supprimant cette taxe de 3% sur les dividendes dans le PLF 2018 suite à une décision en mai dernier de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE). Dans le projet de loi de programmation des finances publiques, le total à rembourser était chiffré à 5,7 milliards d'euros.

Mettant en avant la "sincérité" du gouvernement, M. Le Maire a indiqué sur BFM TV que "ce sera plutôt de l'ordre de 9 milliards d'euros".

"Il y a une taxe sur les dividendes qui n'était pas conforme aux règles législatives, qui a été mise en place pendant cinq ans. C'est bien la preuve que lorsque l'on prend des décisions contraires aux règles, on est toujours rattrapés par la patrouille. C'est ce qu'il se passe aujourd'hui", a-t-il résumé.

"Nous allons ouvrir toutes les options pour que les grands équilibres budgétaires soient maintenus, pour que nous puissions sortir dès 2018 de la procédure pour déficit public excessif. Nous allons regarder toutes les options pour éponger cette dette de 9 milliards d'euros qui nous tombe dessus", a ajouté Bruno Le Maire.

"Je regrette profondément cette taxe sur les dividendes car elle n'était pas conforme aux règles, maintenant nous allons régler cette question-là et en regardant si un étalement est possible", a-t-il résumé.

Dans son projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022, le gouvernement avait estimé que l'État pourrait avoir à rembourser 300 millions d'euros en 2018, puis 1,8 milliard chaque année en 2019, 2020 et 2021, aux entreprises qui ont dû s'acquitter de cette taxe ces dernières années, pour un coût total alors estimé à 5,7 milliards d'euros.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2017

Le volet défensif de Bluelinea a été accéléré à partir de l'été avec la reconfiguration des effectifs. Le management reste confiant sur le développement de la société...

Publié le 16/10/2017

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Neolife et Bracknor Fund en 2016...

Publié le 16/10/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2017

Pendant la 4e Fenêtre de Cessibilité, ouverte du 8 août 2017 au 6 octobre 2017 (inclus), aucun BSA n'a fait l'objet d'ordres d'achat...

Publié le 16/10/2017

Assystem Technologies et ESI comptent offrir de nouvelles solutions s'adressant à l'Usine du Futur....

CONTENUS SPONSORISÉS