5 287.15 PTS
+0.38 %
5 280.00
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 226.18
+0.43 %
DAX PTS
12 634.97
+0.28 %
Dowjones PTS
22 359.23
-0.24 %
5 934.91
+0.00 %
Nikkei PTS
20 296.45
-0.25 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Taxation des Gafa prônée par Bercy: une "solution intérimaire" pour l'OCDE

| AFP | 129 | Aucun vote sur cette news
Les entreprises du net peuvent fournir des services dans un pays donné, même si leur présence physique y est minimale
Les entreprises du net peuvent fournir des services dans un pays donné, même si leur présence physique y est minimale ( LEON NEAL, LOIC VENANCE / AFP/Archives )

L'OCDE a qualifié mercredi de "solution intérimaire" la proposition commune présentée par la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne pour une taxation nouvelle des géants du numérique (Gafa), espérant aboutir à une solution globale qui ne soit pas basée sur le chiffre d'affaires.

"Une taxe sur le chiffre d'affaires serait une solution intérimaire", a affirmé Pascal Saint-Amans, directeur du Centre de politique et d'administration fiscales de l'OCDE lors d'une audition par la Commission des finances de l'Assemblée nationale.

D'une manière générale, "les taxes sur le chiffre d'affaires, elles sont bêtes", a-t-il assuré, alertant du danger d'imposer des groupes sur leurs ventes, alors qu'ils peuvent être dans le rouge, citant l'exemple de la plateforme Netflix qui subit actuellement des pertes.

"Vous allez taxer une entreprise qui fait des pertes? Cela pose des problèmes, sauf à ce qu'il y ait des mécanismes" pour l'éviter, a prévenu M. Saint-Amans, qui a toutefois exprimé sa compréhension pour l'initiative menée par les quatre principales économies de la zone euro.

"Politiquement je comprends que cela puisse être rendu nécessaire s'il n'y a pas de perspective claire sur un accord dans un temps qui soit raisonnable", a-t-il affirmé.

Début août, le ministre des Finances, Bruno Le Maire, avait taclé l'OCDE et Bruxelles pour leur lenteur à mettre en place un système pour taxer les Gafa. "Tout cela prend trop de temps, tout cela est trop compliqué", avait-il regretté à l'Assemblée nationale.

Samedi, la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne ont signé une proposition commune pour une taxation nouvelle des géants du numérique projet qu'ils ont fait parvenir à la Commission européenne et à l'Estonie, qui préside actuellement le Conseil européen.

Les quatre pays demandent notamment à la Commission d’"explorer les options compatibles avec le droit européen" pour mettre en place une taxe appliquée sur le chiffre d'affaires généré dans chaque pays européen par les groupes du numérique.

Actuellement, c'est le bénéfice qui sert de référence à l'impôt sur les sociétés payé par les entreprises et chaque pays applique ses propres taux d'imposition et sa propre assiette servant de base au calcul.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

L'analyste craint un potentiel limité à court terme...

Publié le 22/09/2017

Après un solide semestre

Publié le 22/09/2017

Generali Investments, principale société de gestion d’actifs du groupe Generali, a annoncé la nomination de Francesco Martorana au poste de Directeur des investissements à compter du 2 octobre.…

Publié le 22/09/2017

                                                     Viktoria Invest       COMMUNIQUE     Paris le 22…

Publié le 22/09/2017

The Goldman Sachs Group a déclaré à l'AMF avoir franchi en baisse, le 18 septembre, indirectement, par l'intermédiaire des sociétés qu'elle contrôle,...

CONTENUS SPONSORISÉS