En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
+0.00 %
4 862.0
-0.55 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-
DAX PTS
10 924.70
-
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.134
-0.11 %

Taux : les Minutes de la Fed confirment la modération

| Boursier | 228 | Aucun vote sur cette news

Après des propos plus "colombe" de Jerome Powell mercredi, les Minutes de la Fed ont confirmé jeudi que la Fed envisage une pause dans son cycle de hausse des taux.

Taux : les Minutes de la Fed confirment la modération
Credits Reuters

Les "Minutes" de la Fed, publiées jeudi soir, ont confirmé que la banque centrale américaine s'inquiète des effets négatifs des tensions commerciales, et qu'elle envisage de lever le pied l'an prochain dans son cycle de hausse des taux directeurs.

Ainsi, le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed montre que l'institution prévoit toujours une hausse des taux d'intérêt en décembre, mais apparaît de plus en plus divisée sur l'évolution de la trajectoire monétaire à venir en 2019.

Les taux "juste en dessous" du "niveau neutre", selon Powell

Le rapport précise que plusieurs voix se sont élevées lors de cette réunion, pour s'interroger sur le rythme des prochaines hausses, qui jusqu'ici prévoyait trois relèvements des taux pour 2019. Deux participants au Comité estiment même que des hausses supplémentaires pourraient "ralentir le rythme d'expansion de l'activité".

Mercredi, le président de la Fed Jerome Powell avait lui aussi fait un discours plus prudent qu'auparavant. Dans un discours devant l'Economic Club de New York, il a affirmé que les taux étaient désormais "juste en dessous" du "niveau neutre" qui permet à l'économie de continuer à croître sans être ni restreinte, ni trop stimulée.

Début octobre, le même Jerome Powell avait estimé qu'on était "encore très loin" de ce taux neutre...Entre-temps, les craintes d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine se sont accrues, la Bourse de New York a corrigé d'environ 8% et le président américain Donald Trump a critiqué à répétition la politique de la Fed, accusée de créer un ralentissement économique et de faire chuter la Bourse...

Les barrières douanières et le marché immobilier US inquiètent la Fed

Jeudi soir, Wall Street est passé du rouge au vert après la publication des Minutes de la Fed. Peu avant la clôture, le Dow Jones progressait de 0,2% et le Nasdaq de 0,1% la hausse étant cependant modérée par les inquiétudes sur l'issue de la rencontre entre Donald Trump-Xi Jinping, prévue samedi à Buenos Aires en marge du sommet du G20. Sur le marché obligataire, le taux du T-Bond à 10 ans a cédé 3 points de base pour revenir à 3,03%, tandis que l'indice du dollar était stable à 96,78 points.

Les Minutes de la Fed ont salué une croissance américaine solide (3,5% au 3e trimestre en rythme annuel) et un taux de chômage très bas, mais ses membres ont signalé des "risques à la baisse". La Fed a ainsi cité les risques liés la politique commerciale et aux tarifs douaniers, ainsi que les perspectives économiques à l'étranger, à savoir un ralentissement de la croissance en Chine, dans la zone euro et au Japon.

La Fed a aussi insisté sur un ralentissement du marché immobilier aux Etats-Unis, qui apparaît désormais évident à la majorité des membres du Comité de politique monétaire. Les professionnels de l'immobilier pointent du doigt les hausses des taux de la Fed, qui renchérissent par ricochet ceux des crédits immobiliers pour expliquer ce repli du marché du logement.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

    14 décembre 2018       LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton (LVMH.PA), leader mondial du luxe, et Belmond Ltd (NYSE: BEL), qui détient ou exploite 46 hôtels, trains et…

Publié le 14/12/2018

LVMH serait proche d'un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels de luxe Belmond, selon les informations du Wall Street Journal. Le groupe de luxe français proposerait 25 dollars par action…

Publié le 14/12/2018

Theranexus, société biopharmaceutique innovante dans le traitement des maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats...