Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 581.64 PTS
+1.14 %
5 575.5
+1.21 %
SBF 120 PTS
4 415.72
+1.12 %
DAX PTS
13 382.30
+0.69 %
Dow Jones PTS
29 823.92
+0.63 %
12 455.33
+1.52 %
1.206
-0.01 %

Taux : la Fed s'affiche unie face à Donald Trump ("Minutes")

| Boursier | 577 | Aucun vote sur cette news

Lors de leur dernière réunion, les membres de la Fed se sont opposés à des taux d'intérêts négatifs, que le président Donald Trump n'a de cesse de réclamer à la banque centrale américaine.

Taux : la Fed s'affiche unie face à Donald Trump ("Minutes")
Credits Reuters

Les "Minutes" de la Fed publiées mercredi, montrent que les membres du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale, étaient moins divisés en octobre que lors de la précédente réunion sur la politique monétaire à suivre, même si deux membres ont voté contre la baisse des taux décidée le 30 octobre, souhaitant plutôt un statu quo.

En particulier, les membres de la Fed se sont opposés à des taux d'intérêts négatifs, que le président Donald Trump n'a de cesse de réclamer à la banque centrale américaine. Le compte-rendu de la dernière réunion des 29 et 30 octobre ("Minutes") montre que l'équipe de la Fed est plutôt soudée autour de son président Jerome Powell, victime de critiques acerbes et de pressions répétées de la part du président américain. Les membres du FOMC ont ainsi souligné que les preuves des bénéfices des taux négatifs ont été "mitigées" dans les pays où ils ont été mis à l'essai.

Pas d'indications sur la politique monétaire en 2020

Le 30 octobre dernier, la Fed a abaissé son principal taux directeur d'un quart de point pour le ramener entre 1,50% et 1,75%, son troisième geste baissier depuis le mois de juillet, afin de soutenir l'économie américaine face au ralentissement économique mondial. Deux membres du FOMC ont voté contre cette décision, en estimant que les taux n'avaient pas besoin d'être une nouvelle fois abaissés.

Les Minutes n'ont pas donné d'indications plus précises sur l'orientation de la politique monétaire de la Fed en 2020. Elles ont confirmé une pause d'une durée indéterminée, qui laissera le temps aux banquiers centraux d'analyser les effets de leur politique sur les indicateurs économiques outre-Atlantique.

"La plupart des participants ont jugé que l'orientation de la politique monétaire, après une réduction de 25 points de base lors de cette réunion, était bien calibrée pour soutenir la perspective d'une croissance modérée, d'un marché du travail vigoureux et d'une inflation proche de l'objectif de 2%", relève ainsi le rapport.

La Fed suspendue aux indicateurs économiques

Ces commentaires corroborent les déclarations faites par Jerome Powell à l'issue de cette réunion. Le patron de la Fed avait estimé que le niveau des taux était désormais "approprié" et que seule "une réévaluation importante de nos perspectives" économiques pourrait conduire la banque centrale à réduire encore les taux. Il a répété ces propos la semaine dernière lors de deux auditions devant le Congrès américain.

Les discussions tenues lors de la dernière réunion de la Fed ont montré que les membres jugeaient que l'économie américaine était assez solide et résiliente, grâce à un marché de l'emploi en bonne santé et un fort appétit des Américains pour la consommation (qui représente environ 70% du PIB américain).

Pour justifier la baisse des taux du 30 octobre, les banquiers centraux ont toutefois cité des "risques élevés" d'un ralentissement de la croissance, liés aux tensions commerciales et à la faiblesse de la croissance mondiale, qui pèsent sur les exportations et les investissements des entreprises.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2020

Le CAC 40 est toujours dans le vert avant l’ouverture des marchés américainsMarchés américains attendus en hausse de leur côté à en croire les contrats Futures sur les indicesPour rappel,…

Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne