En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Tarifs sur l'acier et l'aluminium: l'UE saisit à son tour l'OMC

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
Piles de produits sidérurgiques à Busan, deuxième ville la plus peuplée de Corée du Sud, le 5 décembre 2003
Piles de produits sidérurgiques à Busan, deuxième ville la plus peuplée de Corée du Sud, le 5 décembre 2003 ( JUNG YEON-JE / AFP/Archives )

L'Union européenne a saisi lundi l'Organisation mondiale du commerce (OMC), comme l'a déjà fait la Chine, dans le dossier des droits de douanes sur les importations américaines d'acier et d'aluminium.

"Ayant un intérêt substantiel en tant qu'exportateur dans la présente affaire, l'Union européenne demande que des consultations aient lieu avec les Etats-Unis au titre (...) de l'Accord sur les sauvegardes" de l'OMC, indique l'UE dans un document publié lundi sur le site du gendarme du commerce mondial.

Fin mars, le président américain Donald Trump a autorisé la suspension jusqu'au 1er mai des taxes des Etats-Unis de 25% sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium de plusieurs de leurs partenaires importants, dont l'Union européenne qui réclame toutefois une "exemption permanente".

Aussi, l'UE a décidé de se tourner vers l'OMC "pour préserver ses droits", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Commission européenne.

"Les consultations" demandées par l'UE auprès de l'OMC "ont pour but d'échanger des vues et de demander des précisions sur les mesures proposées et de parvenir à un accord", explique Bruxelles dans le document publié par l'OMC.

L'Union européenne "suggère de tenir les consultations dès que possible" et "attend avec intérêt une réponse rapide des Etats-Unis afin de fixer une date et un lieu mutuellement convenables pour ces consultations".

Selon Bruxelles, "nonobstant la qualification par les Etats-Unis de ces mesures en tant que mesures de sécurité, elles constituent essentiellement des mesures de sauvegarde".

Or, selon l'UE, "les Etats-Unis n'ont pas notifié au Comité des sauvegardes de l'OMC, (...) la décision d'appliquer des mesures de sauvegarde".

Les mesures de sauvegarde sont définies par l'OMC comme des mesures "d'urgence" concernant l'accroissement des importations de produits particuliers, "lorsque ces importations causent ou menacent de causer un dommage grave à la branche de production nationale" du pays importateur.

En outre, selon l'OMC, "en principe, les mesures de sauvegarde doivent être appliquées quelle que soit la provenance du produit". Toute mesure de sauvegarde doit être notifiée au préalable au Comité des sauvegardes de l'OMC.

Le 5 avril, la Chine, qui n'a pas été exempté par l'administration Trump, a également saisi l'OMC dans ce même dossier. Pékin a toutefois saisi une autre instance de l'OMC, à savoir son Organe de règlement des différends.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…