5 561.43 PTS
+0.34 %
5 526.0
+0.63 %
SBF 120 PTS
4 451.12
+0.46 %
DAX PTS
13 034.98
+0.75 %
Dowjones PTS
24 753.09
-0.24 %
6 960.92
+0.00 %
Nikkei PTS
22 481.09
+0.13 %

Tarifs réglementés: EDF défend la particularité de l'électricité

| AFP | 412 | Aucun vote sur cette news
EDF a défendu vendredi les tarifs réglementés de l'électricité, estimant que le Conseil d'Etat les avait clairement distingués de ceux du gaz, promis à la disparition
EDF a défendu vendredi les tarifs réglementés de l'électricité, estimant que le Conseil d'Etat les avait clairement distingués de ceux du gaz, promis à la disparition ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

EDF a défendu vendredi les tarifs réglementés de l'électricité, estimant que le Conseil d'Etat les avait clairement distingués de ceux du gaz, promis à la disparition.

Saisie par des fournisseurs concurrents d'Engie (issu de l'ex-monopole public GDF), la haute juridiction administrative avait décidé le 19 juillet que le maintien des tarifs réglementés du gaz en France était "contraire au droit de l'Union européenne", ouvrant la voie à leur abolition.

"Clairement le Conseil d'Etat signale qu'il perçoit différemment la situation du gaz et de l'électricité", a souligné vendredi le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers.

"L'électricité (est) à la fois un besoin essentiel pour les gens - alors que le gaz ne l'est pas - et n'(est) pas substituable", a fait valoir le patron d'EDF, qui commercialise l'électricité au tarif réglementé, dit "bleu".

Le Conseil d'Etat avait en effet dit dans sa décision que le gaz, auquel d'autres sources d'énergie sont substituables, "ne constitue pas un bien de première nécessité" contrairement à l'électricité.

On peut par exemple choisir d'abandonner le gaz pour se chauffer ou cuisiner à l'électricité alors que seule cette dernière peut faire fonctionner de nombreux appareils du quotidien.

Les concurrents d'Engie et d'EDF estiment eux que la décision du Conseil d'Etat sur le gaz ouvre la voie à une interprétation similaire sur les tarifs réglementés de l'électricité.

La suppression des tarifs réglementés de gaz "doit être faite en parallèle pour les tarifs réglementés de l'électricité", a aussi défendu Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, qui commercialise également de l'électricité en France.

"Nous sommes déjà très dynamiques dans nos développements dans l'électricité, en particulier en France, et bien sûr, la fin des tarifs réglementés ouvrirait une avenue pour nous pour développer nos offres", a-t-elle déclaré lors d'une conférence téléphonique en présentant les résultats semestriels du groupe.

La France va devoir appliquer les demandes de Bruxelles concernant la suppression des tarifs réglementés pour les deux types d'énergie, avait estimé mi-juillet le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot.

"Il en va du gaz comme de l'électricité, à un moment ou à un autre, il faudra s'y plier", avait-il déclaré devant des sénateurs.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES CRAZY DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 11 juin 2018

CODE OFFRE : CRAZY18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : CRAZY18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2018

Dans des volumes étoffés, Amoeba flambe de 8% à 6,35 euros dans les premiers échanges de la semaine et met ainsi fin à cinq séances consécutives de...

Publié le 28/05/2018

Veolia avance timidement de 0,4% à 20 euros en ce début de semaine...

Publié le 28/05/2018

Telia a annoncé la nomination du patron de sa division Global Services & Operations (GSO), Anders Olsson, à la tête de Telia Suède. Cette annonce fait suite à la démission de l'ancienne…

Publié le 28/05/2018

L'Oréal prend l'accent italien...

Publié le 28/05/2018

Publicis proposera lors de son Assemblée générale du 30 mai le versement, au titre de 2017, d'un dividende ordinaire de 2,00 euros par action...