En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Tarifs bancaires: les services en ligne de moins en moins chers, selon un rapport

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
Tarifs bancaires, les services en ligne de moins en moins chers, selon un rapport
Tarifs bancaires, les services en ligne de moins en moins chers, selon un rapport ( LOIC VENANCE, ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le coût des services bancaires en ligne sur le marché français a continué de reculer en 2018, constate l'observatoire des tarifs bancaires dans son rapport annuel publié lundi, s'inquiétant toutefois du renchérissement des cartes proposées à certains publics fragiles.

Le rapport analyse les tarifs de la dizaine de services standard que les banques publient chaque année sur leurs sites Internet et dans leurs plaquettes.

"Le prix des abonnements permettant de gérer ses comptes sur Internet poursuit sa baisse depuis 2012", souligne l'observatoire dans ce rapport, qui a constaté début janvier un repli de 31% par rapport au 31 décembre 2017.

Le marché bancaire prolonge ainsi une tendance déjà bien établie ces dernières années: depuis décembre 2012, les prix de ces services en ligne affichent ainsi un repli de presque 78%, dans un contexte de multiplication des nouvelles banques en ligne proposant la gratuité d'un grand nombre de prestations et poussant progressivement les établissements traditionnels à adapter leurs tarifs en conséquence.

En outre, les tarifs des frais de mise en place d'un prélèvement, des prélèvements à l'unité et des virements par Internet, gratuits partout depuis 2013, n'ont pas bougé en janvier et sont restés au plancher, détaille l'étude.

L'observatoire s'inquiète toutefois d'une hausse des tarifs d'un certain nombre de prestations, comme par exemple les cartes à autorisation systématique, dont le coût s'est renchéri de 0,76% en janvier par rapport au 31 décembre 2017. Depuis 2012, la hausse des frais atteint 6,03% pour ce type de cartes souvent utilisées par les personnes les plus fragiles.

Parmi les autres services dont le coût a progressé en janvier figurent notamment les cartes de paiement international à débit immédiat (+1,48% en janvier, +11% depuis 2012) ainsi que les virements occasionnels externes au sein de la zone euro lorsque ceux-ci sont réalisés en agence (+1,31% en janvier, +10% depuis 2012).

Les frais de tenue de compte proprement dits ont également connu une petite hausse, de 1,31% en janvier par rapport au 31 décembre 2017. Mais depuis fin 2012, ce compartiment a connu une progression très importante, les tarifs y étant multipliés par presque trois (+165,80%) sur l'ensemble de la période.

Pour les 112 établissements du panel présentant une tarification pour les frais de tenue de compte, au 5 janvier 2018, on constate un tarif unitaire moyen de 19,23 euros, souligne l'étude.

Placé sous l'égide du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) et créé en 2011 pour suivre l'évolution des tarifs bancaires, l'observatoire est composé de représentants des établissements de crédit et des consommateurs ainsi que d'experts.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/10/2018

Des Afghanes font la queue pour voter lors des législatives, le 20 octobre 2018 à Hérat ( HOSHANG HASHIMI / AFP )Les élections législatives en Afghanistan se tenaient dans le chaos samedi…

Publié le 19/10/2018

Un homme parle avec le robot androïd "totto", réplique quasi parfaite de la star de la télé japonaise Tetsuko Kuroyanagi, au salon World Robot Summit, le 18 octobre 2018 à Tokyo ( Behrouz…

Publié le 17/10/2018

Les secours portent assistance à la victime d'une explosion dans un collège, dans la ville de Kertch en Crimée, le 17 octobre 2018 ( - / KERCH.FM/AFP )Un élève de 18 ans a ouvert le feu dans…

Publié le 17/10/2018

Danone a réalisé au troisième trimestre un chiffre d’affaires de 6,186 milliards d’euros, en baisse de 4,4% en données publiées, résultant de la dévaluation de devises émergentes. La…

Publié le 13/10/2018

Une vue du massif du Dhaulagiri, à proximité immédiate du Gurja, prise du village de Nagi, à 200 km à l'ouest de Katmandou ( PRAKASH MATHEMA / AFP/Archives )Au moins huit alpinistes membres…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…