5 386.83 PTS
+0.00 %
5 404.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-
DAX PTS
13 123.65
-
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 925.64
-0.06 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Tabac: BAT boucle le rachat de l'américain Reynolds

| AFP | 156 | Aucun vote sur cette news
Le britannique British American Tobacco (BAT) rachète l'américain Reynolds pour près de 50 milliards de dollars



PASADENA, CA - JUNE 25: A festival goer smokes a cigarette during Arroyo Seco Weekend at the Brookside Golf Course at on June 25, 2017 in Pasadena, California.   David McNew/Getty Images for Arroyo Seco Weekend/AFPPASADENA, CA - JUNE 25: A festival goer smokes a cigarette during Arroyo Seco Weekend at the Brookside Golf Course at on June 25, 2017 in Pasadena, California.   David McNew/Getty Images for Arroyo Seco Weekend/AFP
Le britannique British American Tobacco (BAT) rachète l'américain Reynolds pour près de 50 milliards de dollars PASADENA, CA - JUNE 25: A festival goer smokes a cigarette during Arroyo Seco Weekend at the Brookside Golf Course at on June 25, 2017 in Pasadena, California. David McNew/Getty Images for Arroyo Seco Weekend/AFPPASADENA, CA - JUNE 25: A festival goer smokes a cigarette during Arroyo Seco Weekend at the Brookside Golf Course at on June 25, 2017 in Pasadena, California. David McNew/Getty Images for Arroyo Seco Weekend/AFP ( DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) a annoncé mardi avoir conclu le rachat de l'américain Reynolds pour près de 50 milliards de dollars.

L'opération, qui permet au groupe britannique de devenir un leader aux Etats-Unis et dans l'e-cigarette, avait reçu le feu vert des actionnaires des deux groupes la semaine dernière.

Le cigarettier britannique, qui possède entre autres les marques Lucky Strike, Dunhill, Kent et Rothmans, va acquérir les 57,8% du capital de Reynolds American qu'il ne possède pas encore pour 49,4 milliards de dollars (42,8 milliards d'euros). Reynolds est détenteur des Camel et Newport.

"Nous sommes heureux d'accueillir les collaborateurs de Reynolds au sein de British American Tobacco et nous avons hâte de progresser dans ce qui sera selon nous une intégration douce", a souligné dans un communiqué le directeur général de BAT, Nicandro Durante.

"Le travail a déjà débuté pour réaliser les synergies de coûts prévues et nous sommes déterminés à faire croître les profits de manière continue et durable", a-t-il précisé.

Cette opération est la plus importante consolidation dans le secteur depuis le rachat par Reynolds de son compatriote Lorillard en 2016 à hauteur de 27 milliards de dollars. BAT va devenir la première entreprise cotée de tabac au monde en termes de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel.

BAT consolide aussi sa troisième place mondiale derrière le mastodonte d’État China National Tobacco Corporation et Philip Morris International, qui vend les Marlboro en dehors des États-Unis ainsi que les L&M et les Chesterfield.

Le groupe britannique, qui se présente comme "principal groupe international du vapotage", entend également renforcer cette position par l'acquisition de l'américain. En plus de la cigarette électronique Vype vendue notamment au Royaume-Uni et en France, BAT s'octroie ainsi l'e-cigarette Vuse, détenue par Reynolds et présentée comme une des principales marques sur le marché américain - le premier du monde dans le domaine.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

L'offre initiale est achevée...

Publié le 12/12/2017

Le groupe cofinance une étude 3D, en échange d'une option...

Publié le 12/12/2017

Admelog est la première insuline biosimilaire accepté outre-Atlantique...

Publié le 12/12/2017

L'agence explique le retrait à venir par des raisons commerciales...

Publié le 12/12/2017

Le groupe va céder sa division pour 63 M$ à l'américain National Oilwell Varco...

CONTENUS SPONSORISÉS