En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-
5 462.00
-
SBF 120 PTS
4 384.35
-
DAX PTS
12 350.82
-
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.23 %
1.173
-0.11 %

Surtaxe sur les grandes entreprises, une "injustice totale", selon le Medef

| AFP | 348 | Aucun vote sur cette news
Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, ici le 29 mai 2013 à Lyon
Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, ici le 29 mai 2013 à Lyon ( JEFF PACHOUD / AFP )

Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, a qualifié lundi "d'injustice totale" la surtaxe sur les entreprises envisagée par le gouvernement après l'annulation de la taxe sur les dividendes, soulignant que les banques seraient fortement touchées.

"Ce que s'apprête à faire le gouvernement, qui est de prélever les entreprises, c'est une injustice totale", a dit M. Lanxade sur Boursorama. Le gouvernement prépare un projet de loi de finances rectificative d'urgence après l'annulation de la taxe sur les dividendes qui le contraint à rembourser 10 milliards d'euros.

Face à cette situation, le ministre de l'Economie Bruno le Maire a annoncé que l'Etat, qui prendrait "une partie du contentieux" à sa charge, allait demander une "contribution exceptionnelle" aux grandes entreprises.

Le vice-président du Medef a dénoncé lundi que l'Etat veuille "corriger sur les entreprises" la décision du Conseil constitutionnel français d'invalider la taxe à 3% sur les dividendes. Selon lui, les grands groupes sont "montrés du doigt en France".

"Pour le moment, la discussion semble être autour des très grandes entreprises qui seraient mises à contribution sous forme d'un impôt sur les sociétés de façon exceptionnelle", a affirmé M. Lanxade. Il a précisé qu'une dizaine, voire une vingtaine de grands groupes pourraient être touchés par la mesure, en particulier le secteur bancaire.

"Les banques seraient impactées de façon très forte. Elles pourraient avoir à peu près un tiers de cette surtaxe imputé dans leurs résultats", a-t-il dit. Il a demandé des contreparties au gouvernement, en particulier sur le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE).

"Il y a en parallèle les discussions que nous avons sur le CICE, qui va être définitivement pérennisé en baisse de charges, ce qui est une bonne chose, mais dont la méthode de calcul doit encore être alignée. Tout est sur la table", a affirmé le responsable du Medef.

Le gouvernement devrait présenter cette semaine un projet de loi de finances rectificative d'urgence consacré au règlement du litige né de l'annulation de la taxe sur les dividendes, afin d'éviter un dérapage budgétaire contraire aux règles européennes.

Selon une source proche du dossier, la piste privilégiée est un prélèvement exceptionnel portant sur l'impôt sur les sociétés (IS) pour les entreprises réalisant plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. Le dispositif permettrait de récupérer près de cinq milliards d'euros, a-t-on précisé de même source.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…