5 301.15 PTS
-0.15 %
5 299.0
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 246.91
-0.11 %
DAX PTS
12 453.08
-0.07 %
Dowjones PTS
24 962.48
+0.66 %
6 761.85
+0.00 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Surtaxe sur les grandes entreprises, une "injustice totale", selon le Medef

| AFP | 226 | Aucun vote sur cette news
Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, ici le 29 mai 2013 à Lyon
Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, ici le 29 mai 2013 à Lyon ( JEFF PACHOUD / AFP )

Le vice-président du Medef, Thibault Lanxade, a qualifié lundi "d'injustice totale" la surtaxe sur les entreprises envisagée par le gouvernement après l'annulation de la taxe sur les dividendes, soulignant que les banques seraient fortement touchées.

"Ce que s'apprête à faire le gouvernement, qui est de prélever les entreprises, c'est une injustice totale", a dit M. Lanxade sur Boursorama. Le gouvernement prépare un projet de loi de finances rectificative d'urgence après l'annulation de la taxe sur les dividendes qui le contraint à rembourser 10 milliards d'euros.

Face à cette situation, le ministre de l'Economie Bruno le Maire a annoncé que l'Etat, qui prendrait "une partie du contentieux" à sa charge, allait demander une "contribution exceptionnelle" aux grandes entreprises.

Le vice-président du Medef a dénoncé lundi que l'Etat veuille "corriger sur les entreprises" la décision du Conseil constitutionnel français d'invalider la taxe à 3% sur les dividendes. Selon lui, les grands groupes sont "montrés du doigt en France".

"Pour le moment, la discussion semble être autour des très grandes entreprises qui seraient mises à contribution sous forme d'un impôt sur les sociétés de façon exceptionnelle", a affirmé M. Lanxade. Il a précisé qu'une dizaine, voire une vingtaine de grands groupes pourraient être touchés par la mesure, en particulier le secteur bancaire.

"Les banques seraient impactées de façon très forte. Elles pourraient avoir à peu près un tiers de cette surtaxe imputé dans leurs résultats", a-t-il dit. Il a demandé des contreparties au gouvernement, en particulier sur le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE).

"Il y a en parallèle les discussions que nous avons sur le CICE, qui va être définitivement pérennisé en baisse de charges, ce qui est une bonne chose, mais dont la méthode de calcul doit encore être alignée. Tout est sur la table", a affirmé le responsable du Medef.

Le gouvernement devrait présenter cette semaine un projet de loi de finances rectificative d'urgence consacré au règlement du litige né de l'annulation de la taxe sur les dividendes, afin d'éviter un dérapage budgétaire contraire aux règles européennes.

Selon une source proche du dossier, la piste privilégiée est un prélèvement exceptionnel portant sur l'impôt sur les sociétés (IS) pour les entreprises réalisant plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires. Le dispositif permettrait de récupérer près de cinq milliards d'euros, a-t-on précisé de même source.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Le marché est inquiet pour les perspectives de la société, sévèrement secouée en bourse...

Publié le 23/02/2018

Capgemini a annoncé la nomination d’Anirban Bose à la tête de son entité stratégique « Services financiers ». Il rejoint également le Comité de Direction générale du groupe. Anirban Bose…

Publié le 23/02/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/02/2018

Prodware décroche de près de 10% à 10,7 euros sur la place parisienne, victime de lourds dégagements après une fin d'année marquée par un net repli de...

Publié le 23/02/2018

Dans la foulée de ses résultats annuels 2017, ADP a annoncé une série de nominations. Ainsi, Henri-Michel Comet rejoint le groupe et est nommé Directeur général adjoint, membre du comité…

CONTENUS SPONSORISÉS