5 363.07 PTS
-0.44 %
5 378.5
-0.15 %
SBF 120 PTS
4 291.05
-0.10 %
DAX PTS
13 108.76
-0.11 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sur le site de Pôle emploi, une offre d'emploi sur dix est illégale

| AFP | 176 | Aucun vote sur cette news
Près d'une offre d'emploi sur dix publiées sur le site internet de Pôle emploi est
Près d'une offre d'emploi sur dix publiées sur le site internet de Pôle emploi est "non-conforme au cadre légal" ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Près d'une offre d'emploi sur dix publiées sur le site internet de Pôle emploi est "non-conforme au cadre légal", essentiellement en raison d'incohérences dans leur contenu, selon une étude publiée mercredi par l'opérateur public.

Ces chiffres sont moins alarmistes que ceux publiés en mars par la CGT, qui avait détecté 50% d'offres illégales sur un échantillon de 1.298. Pôle emploi avait contesté des résultats "largement surévalués".

Dans son étude, l'opérateur a analysé un échantillon aléatoire de 4.770 offres disponibles le 20 juin sur pole-emploi.fr. La large majorité (90,7%) a été jugée conforme au cadre fixé par le code du travail, contre 9,3% jugées non-conformes.

Trois quarts des offres illégales le sont à cause d'incohérences (6,8%) dans leur rédaction. Il peut s'agir, par exemple, d'offres demandant "5 ans d'expérience professionnelle" mais mentionnant que "les débutants sont acceptés". Les autres offres illégales sont contraires à la législation sur les CDD (0,8%, ex: "CDD avec possibilité de prolongation en CDI"), sur les discriminations (0,4%, ex: "poste étudiant"), ou encore attentatoires aux libertés des demandeurs d'emploi (0,5%, ex: "casier judiciaire vierge").

"Derrière une offre d'emploi non-conforme, il n'y a pas forcément de mauvaises intentions", commente Catherine Poux, directrice des services aux entreprises chez Pôle emploi. Elle prévient tout de même que "c'est l'employeur qui est responsable du contenu de l'offre qu'il publie".

Mais l'étude ne détecte pas forcément les offres dites "frauduleuses", qui peuvent être correctement rédigées mais cacher des personnes voulant escroquer les demandeurs d'emploi.

Pour détecter en amont la non-conformité ou les fraudes, Pôle emploi utilise des algorithmes, notamment par mot-clef. En cas d'alerte, les offres sont contrôlées par un conseiller ou, si l'offre vient d'un partenaire, automatiquement suspendues. En cas de suspicion de fraude, les offres sont supprimées.

"Sur les 30 derniers jours, nous avons évité 2.000 tentatives de fraude", dévoile Mme Poux.

Pôle emploi prépare, pour la rentrée, un outil doté d'une intelligence artificielle capable de détecter les contenus et les comportements suspects des fraudeurs. L'opérateur travaille également sur un livre blanc des bonnes pratiques.

A plus longue échéance, Pôle emploi souhaite engager une démarche de labellisation, pour se mettre "sous le regard d'un organisme certifiant qui contrôlera (ses) procédures pour s'assurer de la qualité des offres d'emploi", indique Catherine Poux.

Avec 7,4 millions d'offres d'emploi publiées en 2016 (57% provenant de sites partenaires, 43% confiées directement par les entreprises), pole-emploi.fr se revendique comme le premier site d'offres d'emploi en France.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/12/2017

Une agence d'intérim à Nantes, le 23 novembre 2017 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )La France a enregistré un douzième trimestre consécutif de créations nettes d'emplois salariés, avec 44.500…

Publié le 11/12/2017

Dans l'actualité économique américaine ce lundi...

Publié le 08/12/2017

Le DJIA prend actuellement 0,42% à 24.312 pts, le Nasdaq avance de 0,67% à 6.859 pts, et le S&P500 s'accorde 0,54% à 2.652 pts...

Publié le 08/12/2017

Wall Street est orienté en progression ce vendredi, suite aux bons chiffres de l'emploi américain

Publié le 08/12/2017

Wall Street est attendu en progression avant bourse ce vendredi, suite aux bons chiffres de l'emploi pour le mois de novembre...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Les banques centrales sont de nouveau sur le devant de la scène, mais cette fois-ci pour de simples confirmations attendues par les...

Publié le 12/12/2017

Réaction à la forte hausse des intérimaires en novembre...

Publié le 12/12/2017

Boeing, tout en annonçant une hausse de 20% de son dividende trimestriel à 1,71 dollar par action, a fait savoir qu'il allait étendre son programme de rachat d'actions de 14 à 18 milliards de…

Publié le 12/12/2017

Calme plat sur le dossier Compagnie des Alpes après la publication des comptes annuels de la société...

Publié le 12/12/2017

Atos a proposé de racheter Gemalto à 46 euros. La SSII cherche l'appui du conseil d'administration...

CONTENUS SPONSORISÉS