5 295.14 PTS
+0.26 %
5 284.0
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 237.13
+0.13 %
DAX PTS
12 491.87
+0.32 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Sud-Ouest: les sylviculteurs s'inquiètent des parasites et de l'"inertie" de l'Etat Sud-Ouest: les sylviculteurs s'inquiètent des parasites et de "l'inertie" de l'Etat

| AFP | 350 | Aucun vote sur cette news
Grumes à Pissos (Landes) le janvier 2009
Grumes à Pissos (Landes) le janvier 2009 ( PATRICK BERNARD / AFP/Archives )

Face au réchauffement climatique et à l'explosion du commerce mondial favorisant la migration des parasites, le Syndicat des sylviculteurs du Sud-Ouest a pointé vendredi le risque phytosanitaire comme "le danger numéro un" pour la forêt française, exhortant l'Etat à sortir de son "inertie" sur le sujet.

Encore plus que le changement climatique, "le commerce mondial favorise à très court terme la mobilité des parasites d'autres parties du monde, le danger numéro un est là", a dit à la tribune Bruno Lafon, président du syndicat réuni à Morcenx (Landes) à l'occasion de sa 100e assemblée générale.

Une "Caisse Phyto Forêt" a déjà été mise en place avec les opérateurs du massif forestier pour organiser des actions collectives et développer un système de surveillance, sur le modèle de ce qui avait été fait pour la lutte anti-incendie avec la DFCI.

En cas d'attaque parasitaire - un risque qui n'est pas assurable -, un "Fonds Phyto Forêt" a aussi été créé pour une aide mutualisée: "cette organisation est unique en France, en Europe, dans le domaine forestier", a assuré M. Lafon, exprimant son "inquiétude devant la totale inertie" du ministère de l'Agriculture sur la question.

"Y a-t-il un pilote dans l'avion ? Depuis plus de deux ans, nous attendons des réponses et des positions" sur ce fonds qui doit obligatoirement être agréé par l'Etat pour être déclenché. "S'il y a une attaque demain, l'Etat en sera tenu comme unique responsable", a lancé le président du syndicat, rappelant les 40.000 hectares de pertes dues aux scolytes (petits coléoptères se nourrissant du bois) après la tempête Klaus en 2009.

Bruno Lafon a aussi dénoncé l'inertie des autorités concernant les dégâts causés par le grand gibier (cervidés notamment) sur les jeunes plantations, "une menace d'autant plus prégnante après les deux tempêtes" de 1999 et 2009: "nous allons demander l'indemnisation des dégâts des grands gibiers au préjudice des peuplements forestiers et nous irons jusqu'au contentieux devant les juridictions européennes s'il le faut !", a-t-il averti, très applaudi.

Sur la production de bois dans le Sud-Ouest, M. Lafon a souhaité qu'une réflexion soit menée pour "se regrouper derrière un projet commun, une marque commune autour du Pin des Landes, sous un label +Bois du Sud+ par exemple".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/02/2018

Des agriculteurs protestent contre le projet de réforme de la carte des zones défavorisées, près de Toulouse, le 7 février 2018 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )Les agriculteurs de Nouvelle…

Publié le 14/02/2018

Des agriculteurs protestent contre le projet de réforme de la carte des zones défavorisées, près de Toulouse, le 7 février 2018 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )Les agriculteurs occitans…

Publié le 04/02/2018

Photo distribuée par le bureau du shérif du comté de Lexington montrant les secours autour du lieu de la collision de trains en Caroline du Sud, le 4 février 2018 ( Handout / Lexington…

Publié le 04/02/2018

Au moins deux personnes sont mortes dans un accident de train en Caroline du Sud ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )Au moins deux personnes sont mortes et 70 ont été blessées dimanche dans une…

Publié le 03/02/2018

Des agriculteurs manifestent le 31 janvier 2018 près de Toulouse contre la éforme européenne des zones agricoles défavorisées ( PASCAL PAVANI / AFP )Une vingtaine d'agriculteurs et dix…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

L'analyste a relevé sa recommandation...

Publié le 19/02/2018

Hybrigenics s'adjuge 4,4% à 0,56 euro en ce début de semaine...

Publié le 19/02/2018

L'analyste passe négatif sur le dossier...

Publié le 19/02/2018

Air France KLM tente un rebond...

Publié le 19/02/2018

Credit Agricole et Citi ont fait leur entrée au capital de SETL, le spécialiste de la blockchain financière, a annoncé ce dernier. Les deux banques rejoignent ainsi Computershare, Deloitte et…

CONTENUS SPONSORISÉS