En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 370.70 PTS
-0.61 %
5 382.00
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 313.57
-0.38 %
DAX PTS
12 343.80
-0.12 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.45 %
7 447.17
+0.00 %
1.132
-0.24 %

Subprime: Credit Suisse va devoir débourser 5,28 milliards de dollars

| AFP | 533 | Aucun vote sur cette news
Façade du Crédit Suisse à Bâle, en Suisse, le 13 juin 2016
Façade du Crédit Suisse à Bâle, en Suisse, le 13 juin 2016 ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

La banque helvétique Credit Suisse va devoir débourser 5,28 milliards de dollars (4,93 milliards d'euros) dans le cadre d'un accord avec la justice américaine pour régler les litiges concernant la vente de titres adossés à des emprunts hypothécaires, a-t-elle annoncé vendredi.

Credit Suisse a "conclu une entente de principe avec le ministère de la Justice (DoJ) américain relatif à son activité de créances hypothécaires résidentielles (RMBS), une entreprise principalement menée de 2005 à 2007", a-t-elle relevé dans un communiqué.

"Selon les termes du règlement, Credit Suisse devra payer une pénalité civile de 2,48 milliards de dollars. De plus, Credit Suisse devra accorder, au cours des cinq années suivant le règlement, des dédommagements aux consommateurs totalisant 2,8 milliards de dollars", a-t-elle expliqué.

Afin de couvrir ces paiements, le numéro deux de la banque en Suisse va constituer une provision supplémentaire de 2 milliards de dollars, qui viendra s'ajouter aux réserves déjà prévues. Cette somme sera comptabilisée au quatrième trimestre 2016, précise-t-elle.

Cet accord de principe, trouvé avec le DoJ, "libère Credit Suisse d'une éventuelle procédure civile intentée par le DoJ en relation avec la titrisation, la souscription et l'émission de RMBS (crédits immobiliers toxiques convertis en produits financiers, ndlr)", indique le communiqué.

L'accord conclu avec les autorités américaines doit être approuvé par le conseil d'administration de la banque, précise-t-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

Les marchés européens terminent la matinée avec un biais négatif tandis que les futures sur indices américains annoncent une rechute de Wall Street. Dans des volumes limités par le jour férié…

Publié le 15/08/2018

Les investisseurs continuent à surveiller de près les tensions commerciales à travers le monde et la situation en Turquie.

Publié le 15/08/2018

Goldman Sachs ne disposait pas de mandat lors du 'tweet' récent de Musk

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…