5 386.83 PTS
-0.23 %
5 404.00
+0.08 %
SBF 120 PTS
4 295.28
-0.19 %
DAX PTS
13 123.65
-0.23 %
Dowjones PTS
24 385.86
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 938.73
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

STX France: l'Italie réclame toujours la majorité absolue

| AFP | 257 | Aucun vote sur cette news
Le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan, le 1er août 2017 à Rome
Le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan, le 1er août 2017 à Rome ( Alberto PIZZOLI / AFP )

Fincantieri doit avoir la majorité absolue du chantier naval STX France, faute de quoi il n'y aura pas d'accord possible, a confirmé mardi à l'AFP le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan.

"Fincantieri doit avoir au minimum plus de 50%, vu que les Coréens avaient les deux tiers" du capital de STX France, a déclaré le ministre italien, qui doit rencontrer dans l'après-midi son homologue français Bruno Le Maire.

"C'est ce qui avait été décidé lors de l'accord précédent conclu avec la France", et cela reste une "nécessité", a insisté M. Padoan dans cet entretien à l'AFP.

"Nous ne comprenons pas pourquoi un accord déjà conclu doit être renégocié", a ajouté le ministre italien.

La France a rouvert cet accord en proposant aux Italiens de se contenter de 50% du capital de STX France, aux côtés de l'Etat français, de Naval Group et des salariés.

M. Le Maire a rappelé, dans un entretien publié mardi dans le Corriere della Sera, que Fincantieri aurait la direction de STX France --mais non la majorité du capital-- dans la mesure où son patron, choisi par le chantier italien aurait une voix prépondérante au conseil d'administration en cas d'égalité.

Mais pour l'Italie, ce n'est pas suffisant, ce qui compte c'est la majorité absolue du capital, a insisté M. Padoan.

"L'Italie, Fincantieri ont donné toutes les garanties quant au maintien de l'emploi et à la protection des technologies, dont je sais que c'est une préoccupation du gouvernement français", a encore rappelé M. Padoan.

Mais pour M. Le Maire, "l'accord négocié par la précédente majorité n'offrait pas de garanties suffisantes ni sur l'emploi ni sur les technologies".

Il a notamment évoqué le "risque de transfert des technologies (de pointe) vers la Chine, qui signerait la fin des chantiers de Saint-Nazaire".

Fincantieri est partenaire du chinois CSSC dans la construction de navires pour le marché chinois.

"Je ne mets pas en discussion le droit du gouvernement français d'avoir le souci de protéger les intérêts français. La même chose vaut pour le gouvernement italien. Ceci dit, je pense qu'ensemble, nous pouvons promouvoir les intérêts européens", a souligné M. Padoan.

"J'espère qu'on pourra trouver le moyen d'aller de l'avant", a-t-il ajouté, évoquant notamment le sommet franco-italien prévu fin septembre, qui pourrait être l'occasion de trouver un compromis, et la nécessité de travailler à des projets européens communs.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

Une offre en numéraire au prix de 46 euros par action  Paris, 11 décembre 2017  Atos [Euronext Paris : ATO], leader international de la transformation digitale, annonce avoir…

Publié le 11/12/2017

    Communiqué de presse Source : Sanofi (EURONEXT: SAN) (NYSE: SNY) La FDA approuve l'insuline lispro injectable Admelog® de Sanofi…

Publié le 11/12/2017

Suite à l'émission du rapport du commissaire aux apports et à la signature du traité d'apport, Horizontal Softaware apporte des précisions sur les modalités de l'acquisition de Formaeva,…

Publié le 11/12/2017

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 11/12/2017

Le partenariat vise à accélérer le développement du produit Quantib ND en s'appuyant sur Myrian Studio

CONTENUS SPONSORISÉS