En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 840.38 PTS
-
4 836.00
-
SBF 120 PTS
3 859.34
-
DAX PTS
11 071.54
-
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.18 %
1.138
+0.05 %

SoftBank Group multiplie par 8 son bénéfice semestriel

| AFP | 399 | Aucun vote sur cette news
Pepper, le robot humanoïde fabriqué par SoftBank, au salon VivaTech à Paris, le 25 mai 2018
Pepper, le robot humanoïde fabriqué par SoftBank, au salon VivaTech à Paris, le 25 mai 2018 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le géant japonais des télécommunications et services en ligne SoftBank Group a annoncé lundi un bénéfice net semestriel multiplié par huit sur un an, du fait de la prise en compte de gains relatifs à des investissements.

SoftBank Group, qui a dégagé un résultat net de 840 milliards de yens (6,4 milliards d'euros) pour les mois d'avril à septembre, s'apparente de plus en plus à une entreprise financière, entrant au capital de multiples sociétés via les fonds d'investissement qu'il contrôle, dont le SoftBank Vision Fund largement alimenté par l'Arabie saoudite.

Ce fonds d'environ 100 milliards de dollars investit dans des entreprises de technologies et services en ligne.

Des inquiétudes sur son avenir existent cependant du fait de la récente crise liée au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui a entaché l'image du royaume sunnite et en particulier du prince héritier Mohammed Ben Salmane, avec lequel le patron de SoftBank Group, Masayoshi Son, entretient d'étroits liens d'affaires.

M. Son devrait être interrogé sur ses relations avec l'Arabie saoudite et les risques financiers au cours d'une conférence de presse plus tard dans la journée.

En attendant, s'agissant des comptes semestriels, ils profitent largement de l'existence du SoftBank Vision Fund auquel a contribué l'Arabie saoudite à hauteur de 45 milliards de dollars.

Grâce à ses investissements et à des gains liés à des cessions de titres, SoftBank Group a vu grimper son bénéfice d'exploitation à 1.420,7 milliards de yens (+62%).

Il a notamment profité de la vente de parts de Flipkart, consécutive à l'accord de reprise par le géant américain Walmart de ce site de commerce en ligne indien.

Puis il a engrangé une recette de 504 milliards découlant de la réévaluation d'actifs dans Nvidia et Oyo.

Hors gains relatifs au fonds d'investissement SoftBank Vision, le bénéfice d'exploitation a progressé de 14,5% grâce aux services cellulaires dans l'archipel et à la filiale de semi-conducteurs ARM, mais le bénéfice de Sprint (services mobiles au Japon et aux Etats-Unis) a reflué.

Le chiffre d'affaires de SoftBank Group étant lié, lui, aux activités purement commerciales et non financières, il a augmenté de seulement 5,5% à 4.653 milliards. Sprint ainsi que le portail internet Yahoo Japan en particulier ont vu leurs revenus augmenter.

SoftBank Group n'a pas livré de prévisions financières pour cet exercice, débuté le 1er avril, arguant de la difficulté à estimer les changements que le groupe est susceptible de connaître, compte tenu des possibles modifications de périmètre.

SoftBank Group est à un tournant et les activités jusqu'ici centrales de télécommunications mobiles vont prendre une forme d'indépendance, avec la mise en Bourse prévue d'ici la fin de l'année de la filiale de mobiles au Japon et la fusion annoncée de Sprint avec T-Mobile aux Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

SNCF Transilien et MND Group, spécialiste du transport par câble à travers sa filiale LST, s’associent pour concevoir et promouvoir des solutions de transport par câble sur certains pôles…

Publié le 23/01/2019

Voltalia a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 51,4 millions d'euros, en baisse de 4 %. A taux constant, les ventes ont ont grimpé de 7 %. Sur l'année, le chiffre…

Publié le 23/01/2019

FONCIÈRE EURIS Société Anonyme au capital de 149 158 950 euros 83, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris 702 023 508 RCS PARIS     Paris, le 23 janvier…

Publié le 23/01/2019

Pour l'année 2018, le chiffre d'affaires de Seb s'établit à 6...

Publié le 23/01/2019

JCDecaux annonce qu’Hannelore Majoor a été nommée directrice générale de sa filiale néerlandaise, JCDecaux Pays-Bas. Hannelore Majoor a débuté sa carrière chez JCDecaux en octobre 2016 en…